En Europe, de plus en plus de jeunes talents débarquent sur les pelouses, nourris des exploits d'un certain #Cristiano Ronaldo. C'est notamment le cas d'Emre Mor, jeune pépite turque de 19 ans qui évolue au Borussia Dortmund. S'il n'a pas encore réussi à s'imposer en Allemagne, Mor voit déjà grand. « Mon plus grand rêve est de porter le maillot du #Real Madrid. Je veux devenir une star », confie-t-il dans la presse turque. L'ancien joueur du FC Nordsjaelland aimerait notamment évoluer en compagnie de #CR7 avant que celui-ci ne prenne sa retraite ou ne quitte le club merengue. Original, quand on sait qu'Emre Mor est surnommé le « Messi turc »...

Publicité
Publicité

Le Real Madrid pas encore intéressé

En septembre dernier, sur le réseau social Instagram, il publiait une photo de lui et de CR7 après un match de Ligue des champions entre le Borussia Dortmund et le Real Madrid. « Ne rêve pas ta vie, mais vis ton rêve. Merci Cristiano Ronaldo pour être une motivation chaque jour ! ». Emre Mor ne fait cependant pas partie des joueurs dans le viseur de Florentino Pérez. D'ailleurs, le jeune turc ne se voit pas changer de club dans l'immédiat. « Il est trop tôt. Dortmund est l'une des meilleures équipes du monde. J'apprends beaucoup ici ». Il va surtout devoir s'accrocher, lui qui n'est qu'une solution de remplacement actuellement. Il n'a disputé que quatre rencontres de Bundesliga avec le club de la Ruhr.

Dortmund et le Real Madrid, concurrents sur le dossier jeune

Le Borussia Dortmund et le Real Madrid sont d'ailleurs souvent en concurrence, eux qui ont pour objectif de recruter les meilleurs espoirs de la planète football.

Publicité

Ainsi, lors du mercato hivernal, le club allemand avait raflé la mise concernant Alexander Isak, considéré comme le nouveau Zlatan Ibrahimovic en Suède, au nez et à la barbe du club merengue. Mais le Real Madrid a de la ressource, et pourrait bien s'offrir un grand espoir dans les semaines à venir, en la personne de Kylian Mbappé. Même si l'AS Monaco espère le conserver, une offre mirobolante pourrait faire changer d'avis les dirigeants monégasques.