Le #Real Madrid traverse actuellement une zone de turbulences. Mercredi soir, les Merengue recevaient Las Palmas, avec l'ambition de s'imposer et de reprendre la tête de la Liga. En effet, un peu plus tôt, le FC Barcelone avait écrasé le Sporting Gijon (6-1), lui permettant de devancer le Real. Mais les hommes de Zinedine Zidane n'ont pu faire mieux que match nul au Santiago Bernabeu (3-3). Les Madrilènes, menés 3-1 à cinq minutes de la fin, s'en sont même bien sortis en revenant dans le match grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo dans les dernières minutes. Vainqueur de justesse face à Villarreal lors de la journée précédente et battu sur la pelouse du FC Valence avant cela, le Real Madrid peine en ce moment.

Publicité
Publicité

La défense est particulièrement mis en cause, les Merengue ayant encaissé sept buts en l'espace de trois rencontres. Une période de faiblesse qui a permis de relancer la course au titre en Espagne. Avec un match en moins, le Real Madrid est désormais dauphin du FC Barcelone à un point, tandis que le FC Séville pointe à quatre longueurs des champions d'Europe en titre.

Une lutte indécise

En conférence de presse, Zinedine Zidane a tenu à s'exprimer sur cette période délicate. « Il faut trouver les solutions pour changer les choses. Nous allons nous battre. Cela sera difficile jusqu'à la fin de la saison. Je le disais avant et je le confirme aujourd'hui », a confié l'entraîneur du Real Madrid. Si son élimination en huitième de finale de la Ligue des champions face au PSG se confirme, le Barça pourrait alors se concentrer uniquement sur la Liga, et devenir un véritable favori au titre de champion d'Espagne.

Publicité

Mais Zinedine Zidane, malgré la perte d'une belle avance, se veut confiant et combatif. « Nous ne sommes plus leaders, mais la Liga reste ouverte. Nous n'allons pas baisser les bras. Au contraire, nous allons continuer à tout donner, car cette compétition se remporte sur la fin, pas maintenant. Il faut garder en tête le positif ». Qu'on se le dise : le Barça est en tête, mais le Real n'a pas dit son dernier mot. #Football #Zinédine Zidane