Adrien Rabiot a confirmé qu'il souffrait bien d'une infection pulmonaire lors de la lourde défaite de son équipe en huitièmes de finale retour de Ligue des Champions (6-1) face au #FC Barcelone : "J'ai voulu jouer ce match mais ce n'était pas la meilleure chose à faire" a déclaré le milieu de terrain après la victoire contre Lyon. "Il aurait peut-être même fallu mettre quelqu'un d'autre à ma place. Maintenant ça va mieux", a rassuré Rabiot. Si le joueur avoue lui même qu'il aurait préféré laissé sa place, on s'interroge désormais sur la décision d'Emery. L'espagnol n'était-il pas au courant de l'état de son joueur ou a-t-il simplement cédé face à l'envie d'Adrien Rabiot de débuter cette rencontre. La seconde solution paraît la plus envisageable quand on sait que rien n'obligeait réellement le coach Parisien à faire de tels sacrifices avec l'avance considérable de son équipe après le match aller au Parc des Princes (4-0).

Pourquoi titulariser Rabiot ?

On se doute que l'entraîneur espagnol était au courant de l'état de santé de son joueur avant de décider de le titulariser. N'a-t-il pas eu l'autorité nécessaire pour le laisser sur le banc ? Au vu de ses choix depuis son arrivée, cela semble assez peu probable car Unai Emery n'est pas du genre à jouer avec le feu et surtout contre le FC Barcelone qu'il connait très bien après avoir entraîné Séville en Liga pendant plusieurs années. Toujours est-il que l'entrejeu parisien aligné (Rabiot, Verratti , Matuidi) a été en difficulté, voir même complètement dépassé durant plus de 90 minutes ce qui pourrait être expliqué par l'état de Rabiot à ce moment là, auteur d'un match très médiocre.

Emery avait pourtant d'autres solutions sur le banc avec Gregorz Krychowiak, Angel Di Maria qui a remplacé Lucas à la 55e minute, ou encore Javier Pastore qui est malheureusement resté sur le banc toute la rencontre, et quand on voit notamment sa performance (2 passes décisives) contre Lyon ce weekend, on peut s'en mordre les doigts.

Si Emery n'est pas le principal responsable dans cette histoire et reste selon plusieurs sondages l'homme de la situation pour les supporters du PSG, ce choix de titulariser Rabiot prouve qu'il a peut-être commis une erreur qui lui servira d'expérience à l'avenir. #PSG