Evoquée en début du mois d’Avril 2017, la participation des équipes Européennes lors de la prochaine phase finale de la 46e édition de la Copa America qui se tiendra au #Brésil en juin 2019, a été approuvée au moment de son 67e congrès au Chili (Santiago) par les responsables de cette compétition. La COMEBOL a décidé de changer une fois encore le calendrier des Copa America et a ainsi prévu d’organiser sa compétition à la même période que la coupe d’Europe des Nations tout en conservant la même modération d’une édition tous les quatre (4) ans. Pour consacrer le tout, comme appréhendé après la réussite de la Copa America Centenario, elle reviendra dès 2020 aux Etats-Unis.

Publicité
Publicité

La confédération Sud-Américaine de football a ainsi décidé de pousser un peu plus loin pour l’édition Brésilienne, elle invite quatre (4) grandes sélections du football du Vieux continent, le #Portugal de Cristiano Ronaldo, la #France d’Antoine Griezmann, l’Espagne de Sergio Ramos et Gerard Piqué et l’Italie de Gianluigi Buffon à prendre part au plus vieux tournoi des nations et ainsi porter le nombre de participants à seize (16) les Etats-Unis et le Mexique étant invités pour la CONCACAF.

Les Pays invités n’ont jamais gagné la Copa America

Ce serait magnifique de voir le Portugal, champion d’Europe en titre de tenter un doublé historique, mais attention, le Brésil de Neymar Jr sera à domicile, et l’Argentine de Lionel Messi aura pour objectif de décrocher son premier titre depuis 1993 qui n’a pas oublié les deux dernières finales perdues aux tirs au but.

Publicité

Le Chili d’Alexis Sanchez, double champion en titre, et la Colombie de James Rodriguez y seront. Jamais un pays invité n’a remporté ce titre. Lors de l’édition précédente en 2016 aux Etats-Unis, l’équipe Chilienne avait décrochée le deuxième trophée de son Histoire face à la formation d’Albi céleste aux tirs au but (0-0 a.p; 4 tab à 2).

Le Japon avait dit oui en 1999

Ce ne serait pas une grande première, puis que la sélection nationale du Japon, issue hors du continent d’Amérique a participé à la compétition qui s’était tenue au Paraguay en 1999, mais ce serait la première avec des équipes ayant de grandes chances de remporter la Copa America. En cas de refus, ce sont des équipes de l’Asie qui pourraient être appelées. Reste donc désormais à savoir ce qu’il adviendra de l’édition 2023 qui était initialement prévue en Equateur.

Affaire à suivre…