Le coach est en fin de contrat avec #Arsenal, et il a fait son choix. L'actuel entraîneur des Gunners n'a encore rien annoncé, il faudra un peu de temps. Il ne veut pas parler de son contrat, ni avec le Paris Saint Germain, ni avec les dirigeants d'Arsenal. Le président du club francilien soutien le coach actuel Unay Emery, mais il a fait comprendre à plusieurs reprises qu'il était très intéressé par l'entraîneur français. Souvent en contact, Al-Khelaifi et Arsène Wenger s'entendent très bien. Cela ne veut pas dire qu'entre les deux hommes un contrat va obligatoirement être fait. Le coach espagnol qui dirige actuellement l'équipe de la capitale, n'a plus le choix.

Publicité
Publicité

Si le président décide qu'il doit partir, il est obligé de le faire, surtout si cette année les Parisiens n'arrivent pas à gagner la Ligue 1. Le profil idéal pour les dirigeants du club francilien en tant que coach, est celui du français Wenger. Avec son expérience il pourrait beaucoup apporter au #PSG, surtout en Europe. La Ligue des Champions est l'objectif le plus important des Français, et il faut pour cela le bon entraîneur.

Arsène Wenger, le futur entraîneur ?

Rien n'est officiel, mais si le technicien espagnol devrait partir, le remplaçant sera sûrement l'actuel coach des gunners. Wenger ne veut pas parler de sa prolongation de contrat avec l'équipe anglaise. Cela pourrait être un petit signe pour le président parisien et ses supporters. Le technicien français est très amoureux d'Arsenal, mais juste avant cette proposition de prolongation, les dirigeants anglais voulaient exonérer Arsène Wenger.

Publicité

Il a peut-être perdu confiance en cette équipe ? Ce qui est sûr est que le coach français a plusieurs doutes dans la tête, et grâce à cela il pourrait partir d'Angleterre pour peut-être atteindre la capitale. Il n'y a pas que le PSG qui est attiré par l'entraîneur des gunners. Plusieurs grandes équipes en Europe le sont, telles que le Fc Barcelone, Manchester City et le Borussia Dortmund. Peut-être qu'il va rester en Angleterre, mais dans le football il ne faut jamais dire jamais. #Arsene Wenger