La semaine avait jusque-là été bonne pour #Cristiano Ronaldo. Auteur d'un doublé en Ligue des champions lors du quart de finale aller sur la pelouse du Bayern Munich, le Portugais a passé le cap des 100 buts inscrits en Coupe d'Europe dans sa carrière. Et pourtant, le journal allemand Der Spiegel est venu bousculer tout cela. Le média allemand révèle en effet de « prétendues accusations de viol qui ont été déposé contre le joueur en 2009, il y a près de huit ans ». Selon les informations publiées par Der Spiegel, le joueur international portugais aurait accepté de payer 375 000 dollars pour le silence d'une femme qui l'aurait accusé de viol devant la justice des États-Unis.

Publicité
Publicité

Le joueur du Real Madrid nie les prétendues faits datant de 2009

Le journal allemand se réfère à des documents d'un règlement présumé fourni par la plate-forme Football Leaks. Une plateforme justement spécialisé dans la révélation de scandales autour de la planète football. La femme en question se serait ainsi engagé à garder le silence sur les événements du 13 juin 2009, lorsque Cristiano Ronaldo séjournait dans une chambre d'hôtel de luxe de Las Vegas. Toujours selon Der Spiegel, l'accord aurait été signé en janvier 2010 par Carlos Osorio de Castro, l'avocat de #CR7, sous la médiation de l’État du Nevada. La femme serait âgée de 20 ans au moment des événements, et identifiée comme « Madame C. » dans le libellé du document auquel se réfère Der Spiegel.

Cristiano Ronaldo va attaquer Der Spiegel

L'agence Gestifute, société de Jorges Mendes, l'agent de Cristiano Ronaldo, n'a pas tardé à publier un communiqué afin de nier les accusations et les informations relayées par Der Spiegel.

Publicité

Le communiqué évoqué ainsi un « travail de fiction journalistique », basé sur « une accusation répugnante et scandaleuse (…) sur des documents non signés et si contradictoires qu'ils sont identifiés par des codes dans les courriels entre les avocats qui ne mentionnent pas Cristiano Ronaldo, qui ne reconnaît pas leur authenticité, et une prétendue lettre qui aurait été envoyée par la victime, mais qu'il n'a jamais reçu ». Le communiqué va même plus loin, et assure que CR7 « va agir contre cet organe de presse par tous les moyens à sa disposition. L'accusation de viol est répugnante et scandaleuse, et ne peut pas rester impunie ». Une affaire qui sera donc à suivre dans les prochaines semaines, voire les prochains mois... #Real Madrid