C'était censé être une belle soirée européenne de #Football, entre deux équipes joueuses et spectaculaires. Mardi soir, le #Borussia Dortmund était censé accueillir l'#AS Monaco en quart de finale aller de la Ligue des champions. Une affiche ponctuée d'un match dans le match entre Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, les deux étoiles montantes du football français. Alors que le Signal Iduna Park était déjà plein à craquer, les joueurs monégasques étaient présents au stade, prêts à sortir s'échauffer sur la pelouse. Lorsque peu après 20h, l'information tombe : en quittant son hôtel, sur son chemin pour se rendre au stade, le bus du Borussia Dortmund a été victime d'une explosion.

Publicité
Publicité

Alors qu'il s'engageait vers la route principale, le véhicule a été victime de l'explosion de « trois charges explosives ». Les informations tombent alors au compte goutte : un joueur, Marc Bartra, est annoncé blessé par le média allemand Bild. Une information ensuite confirmée par le Borussia Dortmund, le club allemand précisant que le défenseur espagnol est en route pour l'hôpital, où il se fait opérer du poignet. « Choqué », précise le club, comme pour le reste des joueurs, qui sont pris en charge et raccompagnés par la police.

Formidable solidarité entre supporters de Monaco et de Dortmund

Choqués et incrédules, c'était aussi la réaction des supporters présents au Signal Iduna Park lorsque la sécurité du stade leur a demandé d'évacuer l'enceinte. En effet, plusieurs dizaines de minutes après l'événement, l'UEFA n'a pas tardé à annoncer que le match était reporté, plus précisément à ce mercredi à 18h45.

Publicité

Extrêmement sécurisé, le Signal Iduna Park a donc été vidé progressivement de ses occupants, y compris des 3000 supporters monégasques venus assister à un nouvel exploit de leur équipe. Des supporters du Rocher qui ont entonné un « Dortmund, Dortmund » avant de quitter le stade, en solidarité avec le club allemand après ce drame. Le club allemand a salué ce geste, et a fait tout son possible pour relayer le hasthag #bedforawayfans, qui a permis à de nombreux supporters de Monaco de dormir dans la cité allemande, chez l'habitant, en attendant le match de ce mercredi. Le club leader du championnat de France a également décidé d'indemniser de 80 euros chacun de ses supporters présent sur place. Un beau message de solidarité, comme le football en est parfois témoin.

Une mystérieuse lettre retrouvée près de l'endroit de l'explosion

Concernant la rencontre, elle est prévue à 18h45, et devrait se jouer, même si l'équipe allemande est encore très choquée par l'événement. Difficile d'imaginer que les joueurs aient pu vraiment fermer l’œil durant la nuit.

Publicité

Au lendemain de cette explosion, l'enquête continue. Pour la police allemande, cela ne fait aucun doute : c'est bien le club du Borussia Dortmund qui était visé par cette attaque. Une enquête a été ouverte, alors que la représentante du parquet a révélée que « une lettre a été trouvée près de la scène du crime et qu’elle allait être examinée ». Désormais, retour au sportif, alors que se profile cette rencontre décisive. Selon plusieurs sources, de nombreux joueurs du Borussia n'auraient pas le cœur à jouer ce match, moins de 24 heures après les faits. Mais pour le moment, l'UEFA ne leur laisse par le choix : la rencontre est belle et bien programmée à 18h45 au Signal Iduna Park de Dortmund. Un match qui sera sans doute moins spectaculaire et fou que prévu, tant le contexte pourrait s'avérer pesant. Jouer un match de football dans cette situation paraît presque anodin, mais c'est bien une première étape vers le retour à la normale...