Jeudi soir, certains dirigeants du Paris Saint Germain étaient présents durant la commission de discipline (#LFP) concernant les dégâts des Parisiens lors du match de la finale de coupe de la Ligue contre Monaco. Le président du LFP, Sébastien Deneux, autorise le club de la capitale à regarder les vidéos enregistrées grâce aux caméras de vidéosurveillance. Le président de la commission va suivre les mouvements du #PSG après l'analyse des vidéos par le président Nasser Al Khelaifi et ses dirigeants. La commission de discipline attend que le Paris Saint Germain prenne une décision importante concernant les supporters qui ont dégradé le stade de l'Olympique Lyonnais, avec des sanctions sévères prises par le président de l'équipe de la capitale.

Publicité
Publicité

Les dirigeants du Paris Saint Germain expliquent : "Le club va prendre des décisions très importantes. Nous allons faire le maximum pour que cette situation ne se reproduise plus". Le club de la capitale a l'intention de faire un grand ménage auprès des supporters parisiens. Le 27 Avril, le président saura quelle décision à l'issue de la commission de discipline. Les sanctions peuvent aller d'une amende, à la #Perte de points en championnat. Le club parisien doit faire le maximum pour prendre une mesure correcte et prendre une amende plutôt que de perdre des points en championnat. Dans le cas de la deuxième sanction, gagner le championnat pourrait devenir impossible pour le club francilien. Pour la course au titre, si le LFP enlève des points aux parisiens, le club de la capitale pourrait très mal le prendre.

Publicité

Perte de points ou amende : Réaction du PSG

Si le Paris Saint Germain perdait effectivement des points à cause de cet épisode lors de la finale de coupe de la Ligue, le club de la capitale pourra dire adieu au trophée de la Ligue 1 cette année. Le président Al-Khelaifi fait de son mieux pour que la commission de discipline, ne prenne pas cette forme de punition envers le PSG. Le club francilien préfère payer une très grosse somme d'argent que de perdre des points et voir les Monégasques remporter le Ligue 1. "Je ne pense pas que la commission de discipline va faire ceci à notre égard, ils savent très bien qu'on est en pleine course pour gagner le titre de champions de France". Ce sont les mots de Nasser Al-Khelaifi, président du PSG, qui est sûr de lui. Selon la presse française, l'amende serait la punition la plus probable accordée au Paris Saint Germain le mois d'avril 2017. Le PSG peut encore espérer de gagner cette Ligue 1.