Les parents des jeunes joueuses de l'équipe hollandaise du SVF Cothen ont dû tomber de leur chaise en voyant une photo particulièrement osée de leurs filles circuler sur les réseaux sociaux. Le cliché en question (à voir plus bas) a même provoqué une polémique médiatique aux Pays-Bas. On y voit 12 joueuses de l'équipe poser de façon sexy, les sous-vêtements à l'air, contre l'un des camions des pompiers de Cothen. Les jeunes filles ont gardé leur maillot, certes, mais elles ont surtout baissé le short afin de dévoiler leurs popotins.

Publicité

Le problème, c'est qu'elles-mêmes ne s'attendaient pas à provoquer un tel tollé, et certaines auraient même été sévèrement punies par leurs parents. Pourtant, l'une d'entre elles, Anouk Voogd, leader de l'équipe, a tenu à expliquer que la photo en question ne devait pas être diffusée sur les réseaux sociaux au départ : "Nous avions passé une chouette et folle soirée.

Publicité

Nous avons bien ri. Certains ont sous-estimé le pouvoir des réseaux sociaux". Elle ignore d'ailleurs comment le cliché sexy a pu fuiter sur la toile.

En effet, une brochette de charmantes jeunes filles le short ou le pantalon baissé, ça ne pouvait que faire le buzz ! Selon Gentside, qui a rapporté l'information, les membres de l'équipe ont, presque toutes, exprimé leur mécontentement, en déclarant qu'elles pouvaient faire ce qu'elles voulaient malgré le poids des réseaux sociaux. Après tout, elles ont le droit de disposer de leur corps comme elles l'entendent, et aucune d'entre elles n'a posé nue.

La footballeuse sexy : un fantasme pour certains hommes

Ce n'est pas la première qu'une équipe de #Football féminine fait parler d'elle pour des raisons, disons photographiques, et malgré les protestations des associations féministes, ces jeunes femmes ont compris qu'il fallait être sexy pour attirer le public et faire augmenter le nombre de fans de football féminin.

Publicité

La footballeuse est également un fantasme avoué pour des milliers d'hommes fans de ce #Sport dont l'atmosphère très macho n'est plus à démontrer.

En revanche, l'histoire ne dit pas ce qu'ont pensé les pompiers de la caserne hollandaise de ce shooting très sexy, mais ils ont certainement dû passer un excellent moment avec ces 12 jeunes femmes venues prendre d'assaut leur camion. Après tout, les hommes sportifs font bien le commerce de leur plastique parfaite dans des calendriers comme les Dieux du Stade. Si les Déesses du Stade existaient, nul doute que leur calendrier cartonnerait.

#Insolite