La frustration, voilà le sentiment qui a émergé du derby opposant le #Real Madrid à l'Atlético Madrid, ce week-end, qui s'est terminé sur le score de 1-1. Plutôt dominateurs, les Merengue avaient ouvert la marque par l'intermédiaire de Pepe, avant de se faire rattraper en fin de rencontre avec un but d'Antoine Griezmann. Une fin de match stressante et qui a donné lieu à une polémique quand l'arbitre a donné un six mètres aux joueurs de Diego Simeone, alors que ceux de Zinedine Zidane réclamaient en corner. Le moment choisi par #Cristiano Ronaldo pour s'approcher de l'arbitre du match... et l'insulter, comme le révèlent les images de la rencontre.

Publicité
Publicité

« Tu p*** madre ! », voilà ce qu'aurait dit #CR7 à l'attention de Monsieur De Burgos Bengoetxea, comme le révèlent plusieurs sources concordantes, dont le quotidien Sport. La rencontre s'est terminée quelques instants plus tard, au cours d'un week-end qui a tout de même permis au Real Madrid de glaner un point de plus par rapport au FC Barcelone. En effet, les Catalans se sont inclinés (2-0) sur la pelouse de Malaga. Le club dirigé par Florentino Pérez reste ainsi toujours favori en vue de la course au titre.

Une décision capitale pour la fin de saison du Real Madrid

En Espagne, l'insulte de Cristiano Ronaldo à l'encontre de l'arbitre du derby madrilène ne cesse de faire polémique. En effet, beaucoup réclament pour CR7 la même suspension que pour Lionel Messi, suspendu pendant quatre rencontres internationales après que la Pulga ait insulté l'arbitre du match Argentine-Chili.

Publicité

En cas de sanction, cela serait un coup dur pour le Real Madrid, qui perdrait son meilleur élément en vue d'une fin de saison accrochée. Surtout, si une sanction était confirmée, les Merengue devraient se passer de CR7 lors du choc entre le Real et le Barça, décisif pour le titre et prévu en cette fin de mois d'avril. D'autant que le club madrilène va aussi devoir se passer de son compatriote, le défenseur Pepe, qui pourrait ne plus revêtir le maillot de la Casa Blanca d'ici la fin de son contrat. En revanche, ni aucune sanction n'était retenue pour le Portugais, le FC Barcelone crierait sans aucun doute au scandale, mettant en avant la différence de traitement entre les deux clubs. Les déclarations de Gérard Piqué d'il y a quelques semaines sur les réseaux sociaux, qui avait souligné un arbitre « pro Real », deviendraient alors bien embarrassantes. Affaire à suivre...