Soirée cauchemar pour le #Real Madrid. Non seulement les Madrilènes ont perdu 3-2 sur leur pelouse lors du Clasico face au #FC Barcelone, mais ils ont également perdu leur capitaine lors de cette rencontre. En effet, Sergio Ramos n'a pu terminer le match après un tacle non maîtrisé sur Lionel Messi qui lui a valu un carton rouge direct de la part de l'arbitre de la rencontre. Mais Sergio Ramos n'est pas sorti du terrain sans faire d'histoires. Il s'est notamment montré très énervé envers Gérard Piqué. Le capitaine de la Casa Blanca s'est exprimé sur cet accès de colère en zone mixte à l'issue de la rencontre. « Je lui ai dit qu’avec autant de pression et de plaintes dans chaque tweet, ils arrivaient à leurs fins.

Publicité
Publicité

Ils parlent toujours des arbitres et cela finit par payer ».

Gérard Piqué met la pression, Sergio Ramos répond

Gérard Piqué n'a pas ensuite tardé à répondre, en soulignant que Sergio Ramos méritait son carton rouge pour son tacle. Le défenseur du FC Barcelone se plaint depuis le début de la saison d'un arbitrage pro Real Madrid en Liga. Il en avait remis une couche lors du quart de finale retour de la Ligue des champions, lorsque plusieurs décisions arbitrales avaient favorisé la qualification des Madrilènes au détriment des Bavarois. Gérard Piqué aurait-il influencé l'arbitre du Clasico en multipliant les provocations et dénonciations sur les réseaux sociaux ? Possible, mais cela ne va modifier en rien le scénario de la rencontre et le fait que c'est désormais le Barça qui est aux commandes de la Liga.

Publicité

Un point de non retour entre les deux joueurs en sélection ?

Le duel entre Sergio Ramos et Gérard Piqué n'est pas nouveau. C'est souvent le capitaine du Real Madrid qui s'est montré le plus prompt à répondre aux provocations du joueur du FC Barcelone. Et pourtant, Ramos et Piqué se connaissent bien : ce sont eux qui forment la charnière centrale de l'équipe d'Espagne, avec laquelle ils ont remporté l'Euro et la Coupe du monde. Les deux hommes ont d'ailleurs souvent impressionné par leur capacité à se retrouver en sélection en laissant de côté les tensions nées en club. Mais cet épisode pourrait laisser plus de traces que prévu. Les deux joueurs pourraient être arrivés à un point de non retour dans leur relation, au grand dam des supporters de l'équipe nationale d'Espagne. Le sélectionneur de la Roja sera-t-il obligé de sacrifier Piqué ou Ramos ? Affaire à suivre... #Football