Une nouvelle fois absent de la liste de Didier Deschamps pour les rencontres internationales, #Karim Benzema s’est consolé avec un but qui a aidé le Real de prendre 3 points contre Alavés (3-0) dimanche après-midi. 80 minutes, un but. Le match de Karim Benzema a encore une fois été complet. Même si le numéro 9 du Real a surtout été actif et dangereux en première période à l’image de son équipe, l’ancien Lyonnais a encore montré qu’il savait être décisif quand le Real avait besoin de lui.

Critiqué comme souvent en début 2017, Karim Benzema a dû faire face au public de Bernabeu qui a réclamé Alvaro Morata. Si l’Espagnol s’est illustré en marquant, Zidane fait confiance à la BBC, et connait bien l’utilité de l'attaquant Français devant. La preuve lui a encore été apportée dimanche contre Alavés avec un but, son neuvième en championnat.

Publicité
Publicité

Le numéro 9 du Real est par ailleurs en bonne forme ces dernières semaines, puisqu’après ses réalisations contre Naples à l’aller en février (un but) puis à Eibar (doublé), il avait également trouvé le chemin des filets contre Bilbao (un but).

KB 9 en est donc à 4 buts en l’espace de quatre semaines ! Une belle transformation pour Benzema car avant Naples, il n’avait inscrit que deux buts ! S'il continue sur cette voie son sens du but pourrait peut-être non seulement porter le Real vers un doublé Liga – Ligue des Champions, et qui sait, convaincre Didier Deschamps de le rappeler en Bleu, malgré les Mbappé, Gameiro et Giroud qui ont la préférence du sélectionneur.

Un numéro 9 complet

L’avantage de Benzema réside dans sa complémentarité au sein de l’attaque madrilène. Pas seulement attaquant de pointe, Benzema décroche et peut se retrouver à droite, à gauche, et voire au milieu de terrain. Il aide dans les tâches défensives et dans le repli et cherche aussi à faire briller ses partenaires aux avant-postes, notamment Cristiano Ronaldo avec qui son entente n’est plus à démontrer, les deux joueurs se cherchant régulièrement sur la pelouse.

Publicité

Souvent passeur décisif (4 en Liga cette saison), Benzema a donc rappelé qu’il savait marquer comme il le fait très régulièrement depuis le début du mois de mars. Il en est à 9 réalisations depuis le début de la saison en 18 rencontres, soit un but tous les deux matches !

Mais depuis que Morata frappe à la porte du onze titulaire des Merengue, le numéro 9 du Real retrouve étrangement plus facilement le chemin des filets. S’il poursuit sur ce rythme, cela promet une fin de saison monumentale pour les Champions d’Europe en titre.

#Football #Real Madrid