#Coman est toujours au courant des résultats du PSG. L'ex-grand espoir parisien est toujours attaché à son ancien club. Talentueux, l'ailier Coman a patienté quelque temps avant de partir de son club formateur. Ne voyant pas son cas évoluer rapidement, il a choisi de quitter son cocon et ses proches, afin de gagner en temps de jeu. Il quitte le club en 2014, direction l'Italie. Après un passage à la Juventus de Turin, c'est au Bayern où Pep Guardiola le veut, qu'il est prêté. Il y explose grâce au temps de jeu dont il bénéficie et à la grande confiance accordée par l'espagnol. Kingsley Coman devient même international A, car Didier Deschamps apprécie ses qualités de vitesse et de percussion. Voilà un des rares cas de jeunes partis tôt de leur club formateur et qui a réussi à s'imposer et exploser dans un gros club.

Publicité
Publicité

Cependant, aujourd’hui en difficulté, car blessé à plusieurs reprises, il n'a pas eu beaucoup de temps de jeu et le retour de Franck Ribéry et d'Arjen Robben ne vont sûrement pas l'aider. Ainsi, Kingsley Coman a sûrement eu l'occasion de suivre les résultats du Paris Saint Germain durant sa convalescence. Il a forcément été très surpris de la victoire 4 à 0 face au FC Barcelone, mais aussi choqué de la claque reçue au match retour. Comment expliquerait-il la différence de performances de son ancienne équipe entre ces deux matchs ?

Le PSG dans le coeur de Kingsley Coman

Toujours très attaché à son club formateur, Kingsley Coman y a gardé bon nombre d'anciens coéquipiers et amis. On pense à Presnel Kimpembe, le défenseur central espoir du club. Il a monté les marches, petit à petit et s'est retrouvé propulsé titulaire contre le FC Barcelone, suite à la blessure de Thiago Silva.

Publicité

Premier match en ligue des champions contre l'ogre barcelonais, excusez du peu. Malgré l'énorme pression et le fait d'évoluer face à Leo Messi, Luis Suarez et Neymar, il a rendu une très bonne copie et ils n'ont marqué aucun but dans ce match. Tout le contraire du match retour, à se demander s'il n'aurait pas dû jouer à la place de son capitaine Thiago Silva, toujours remis en question du fait de son mental fébrile. Egalement ami avec Adrien Rabiot, le jeune milieu de terrain parisien tout nouveau international A aussi, Kingsley Coman a indiqué dans des interviews qu'il continuerait à suivre le #PSG, n'ayant aucune rancœur par rapport à son ancienne situation. Il souhaite suivre le club, tant qu'il y aura des espoirs parisiens qui joueront.