Du lourd pour Motta et Di Maria ? Après le match à l'alliance Riviera face à Nice, perdu lourdement trois buts à un, le #PSG pourrait être amputé de deux de ses joueurs les plus expérimentés et titulaires, Thiago Motta ( 34 ans ) et Angel Di Maria ( 29 ans ). En effet, ce jeudi soir, la commission de discipline va juger le cas des deux joueurs pour leurs vilains gestes commis à l'encontre des deux joueurs niçois Paul Baysse et Arnaud Souquet. Bien connu des arbitres pour plusieurs cas similaires, chaque année, depuis son arrivée au PSG, le milieu de terrain défensif, Thiago Motta pourrait déjà avoir fini sa saison. En effet, il risque entre quatre et six matchs de suspension, selon le barème de la LFP, si le geste est reconnu.

Publicité
Publicité

Malgré la propreté de son jeu de passe vers l'avant, il est également connu pour ses gestes agressifs dans le dos ou devant les arbitres, ce qui a été le cas face au défenseur Paul Baysse. Ce dernier a reçu un coup de tête de l'Italo-argentin à la suite d'un corner, tandis que le jeu s'était poursuivi. Motta voulant apparemment que faire justice lui-même pour une faute non sifflée à son encontre. Les niçois sont partis en contre attaque, à la 89e minute du match provoquant l'exclusion immédiate du joueur. Selon la décision prise, ce n'est sûrement pas son passif qui plaidera en sa faveur. Bien au contraire. Le cas de son compère Angel Di Maria est relativement similaire, du moins au niveau de la cause du geste. Typiquement un geste défensif effectué par un attaquant. L'ailier argentin, auteur d'un match sûrement frustrant, effectuant un tacle, les deux pieds décollés du sol, à l'encontre du joueur niçois Arnaud Souquet, a été exclu également à la fin du match à la 94e minute du match.

Publicité

Geste d'humeur, frustration du déroulement du match, ... On pourrait continuer longuement sur son geste et celui de Motta.

Quelles sanctions pour Di Maria et Thiago Silva ?

Le parisien a été de loin le plus remuant et dangereux, par ses dribbles ou la qualité de ses coups de pied arrêtés, le seul but provenant de son corner tiré sur la tête de Marquinhos. Il risque entre 1 et 3 matchs de suspension, la commission de discipline sera sûrement plus sensible au fait qu'il ne soit pas habitué à effectuer de ce genre de geste. Match très important pour les Parisiens s'ils voulaient avoir encore des chances de jouer le titre. L'ensemble des joueurs parisiens ont, au fur et à mesure que le match se poursuivait, semble-t-il réagi impulsivement, à mesure qu'ils ne réussissaient pas réaliser ce qu'ils voulaient faire, autant sur des niçois bien en place et aussi provoquant tel Balotelli par ses dribbles. Même un joueur comme Cavani d'ordinaire très calme a commis des gestes impulsifs, bien moindres que ses 2 compères, cela dit. Rendez-vous ce soir pour connaître la dureté des #sanctions attribués aux deux joueurs parisiens.