L'équipe de France est en préparation en vue des prochains matchs qu'elle est appelée à jouée. La bande à Didier Deschamps veut s'appliquer plus et s'améliorer à une année du rendez-vous footballistique mondial. L'équipe de France est attendue par le public français mais aussi par tous ceux qui aimes les Bleus. On attend le retour des bleus aux sommets du foot mondial. Le groupe France dispose d'éléments jeunes qui peuvent prétendre relever un tel défi. Des Mbappé, Griezman, Pogba sont des noms aujourd'hui qui inspire respect et admiration. Tout le monde souhaite voir ces jeunes gravir leurs noms dans les annales du foot français comme l'ont fait leurs illustre prédécesseurs.

Publicité
Publicité

Parmi l'un des grands noms, sinon le plus grand nom du football français, celui de l'ancien #numéro 10, Zinedine Zidane. Le meneur de jeu des Blues était le pilier et l'architecte du jeu développé par l'équipe sur le terrain. Dire combien est difficile de porter ce numéro au sein des Blues. Mais ce numéro vient d'être attribué à un nouveau joueur. Dimitri Payer vient d'hériter de ce numéro. Le premier jour de préparations des Blues a connu des changements niveau numéro de maillot. Le phocéen s'est vu attribué ce numéro 10. Michel Platini et Zizou ont porté ce numéro et lui ont donné toute sa valeur mais aussi sa responsabilité. #Dimitri Payet n'hérite donc pas d'une gloire autant qu'il hérite d'une responsabilité. On espère que le joueur sera motivé par ce numéro à se surpasser et à assumer la responsabilité qui lui est incombé.

Publicité

Le regroupement des Bleus 2017

L'équipe de France n'a pas manquée de faire la Une des journaux. L'affaire Benzima en particulier suscite passion et interrogations. On reproche au sélectionneur Deschamps son obstination à vouloir garder Benzima loin de l'équipe. Les exploits du français dans son club le Real Madrid ont poussé beaucoup d'observateurs à s'interroger sur sa non convocation. Cette situation a même fait dire à Benzima qu'une retraite internationale n'est plus chose incertaine pour lui. Dans une telle atmosphère, Didier Deschamps est appelé à faire son travail. Celui de préparer son groupe aux différentes échéances qui l'attendent mais aussi à préparer une équipe capable d'aller loin au mondial prochain. LUne récente déclaration de Griezman a poussé le sélectionneur à réagir et à le remettre en place. L'attaquant de l'Atletico ne semble pas trouvé la vie agréable à Clairefontaine. Le coach à vite fait de rappeler à Griezman qu'il n'est pas dans un chateau. Le groupe est là pour travailler. Didier Deschamps a aussi fait remarquer que le stage sera long. Des joueurs sont encore retenus avec leurs clubs, d'autres doivent revenir aux sensations de la compétition. Tout un travail est à faire durant ce regroupement que Le sélectionneur veut long et intensif. Le prochain match des Bleus face à la Suède nous donnera le premier élément d'analyse sur le futur visage et performance de l'équipe de France