Le rêve de Nasser va se réaliser. Il en rêvait ! Faire signer une pépite du talent de #Messi ou de Cristiano Ronaldo, ce sera bientôt chose faite pour le président parisien. C'était un de ses objectifs les plus chers et il va se réaliser très bientôt. Le président parisien désirait ardemment pouvoir faire sortir du centre de formation du club un #jeune génie formé par le Paris Saint-Germain. La cellule de recrutement parisienne a fait fort, en signant un jeune joueur de 14 ans nommé Kais Ruiz, il y a 2 ans en provenance du FC Barcelone. Les Espagnols l'avaient repéré et acheté à Lyon pour le former à la Masia, leur centre de formation d'où sont sortis Leo Messi, Andres Iniesta, Xavi ou encore Cesc Fabregas.

Publicité
Publicité

Lui que l'on appelle le futur Messi va signer un contrat de 5 ans, avec entre autres, une formation au sein du club et un premier contrat professionnel.

En effet face à l'intérêt grandissant des plus grands clubs européens, les dirigeants parisiens ont préféré sécuriser l'avenir de leur génie tout en témoignant d'une preuve de confiance sur ses prochaines années. Sous un contrat aspirant, le jeune U15 a l'opportunité de pouvoir grandir en même temps que le PSG et à terme d'apporter sa contribution. Le joueur d'origine lyonnaise est très habile balle au pied, comme en témoignent plusieurs vidéos dans lesquelles il est appelé "le futur Messi". Techniquement irréprochable, il invective ses adversaires de nombreuses feintes, dribbles, passes à l'aveugle ce qui lui vaut de multiples fautes et un marquage serré pendant les matchs.Il faut savoir que Paris a vu chacune de ses pépites formées, quitter le club, faute de contrat sécurisé au plus tôt.

Publicité

On peut penser à l'exemple Coman, formidable ailier, que ce soit à gauche ou à droite, il avait le profil parfait pour être ce prodige là.

Le nouveau Messi au PSG

Coman aurait pu rentrer en fin de match pour dynamiter les défenses, par des provocations incessantes, et peut être au fur et à mesure s'imposer dans le 11 parisien. Mais il n'en fut rien, Ancelotti était trop radin avec lui en termes de temps de jeu. Alors que son histoire aurait pu ressembler à celle d'un Messi ou d'un Cristiano Ronaldo, il se sent obligé de partir en quête de temps de jeu. Mamadou Sakho aussi, plus jeune capitaine du club et qui fut éjecté plus vite qu'il ne l'avait vu venir. Dommage car son histoire était belle. Espérons que celle de Kais Ruiz se termine en beauté et apporte le génie parisien que Nasser attend depuis longtemps.