Les onze lionceaux de l’angleterre

Avant le mercato : l'euro U17 nous donne un avant-gout des stars qui enchanteront notre futur. Même après son incroyable défaite contre l’Espagne les jeunes espoirs d’Albion devraient rebondir et donner, enfin, une équipe d’Angleterre digne du niveau de la Premier League. Présentation de ces jeunes qui auront fort à faire pour percer dans le championnat le plus serré et le plus relevé du monde.

Une défense menée par City et Chelsea

Josef Bursik. Portier. Manchester City.

Cet ancien ailier gauche n’est goal que depuis 5 ans. Sa terrible faute de main en finale ne doit pas effacer son autorité et ses très bons reflexes tout au long de la compétition. Vu le niveau des goals anglais , Bursik a un gros coup à jouer dans les années qui viennent.

Publicité
Publicité

Timothy Eyoma. Stoppeur. Tottenham.

Puissant , calme et très grand Eyoma-Hackney est un des grands artisans du parcours des Lions. Attention gros potentiel dans cette famille : son grand frère Aaron fait le bonheur des -19 d’Arsenal et , étant donné les faiblesses récurrentes des Anglais en défense ,les Eyoma sont peut être les Ferdinand de demain.

Lewis Gibson. Latéral. Newcastle.

Fiable ,précis,courageux , Lewis Gibson est déjà sur les tablettes du gratin : Manchester City, Manchester United , Arsenal et Everton souhaiteraient l’enrôler. Trop jeune encore pour bien mesurer son potentiel , Gibson aura dans les années qui viennent une opportunité tant les Gibbs,Walker et autres Shaw peinent à imposer leur patte sur les ThreeLions.

Marc Guehi. Latéral. Chelsea.

Attention : ce jeune est programmé pour être une star .

Publicité

Suivi par les Blues depuis qu’il a 8 ans (!!!!) le petit ivoirien est déjà capitaine de l’Angleterre et a remporter le prestigieux Nike Florida Tournament de 2015. Intéressant de voir s’il s’intégrera dans le 3-4-3 de Conte d’ici deux ou trois ans, avec un Chelsea qui sera plus fort que jamais vu l'enveloppe monstrueuse que l'entraineur italien va recevoir cet été.

Jonathan Panzo. Stoppeur. Chelsea.

Panzo est devenu célèbre avec un superbe petit pont lors d’une victoire 8 à 1 contre ...l’Allemagne rien que ça! Grand, puissant, rapide , technique , espérons qu’il ne soit pas le futur Christanval anglais.

Jake Vokins. Latéral. Southampton.

Il vient tout juste de signer son contrat pro avec les Saints et succède donc à Shaw et Bale dans la liste des latéraux gauches formés au club...Grosse pression donc sur le petit lutin de la défense des Lions.

Joel Latibeaudiere. Stoppeur. Manchester City.

Joueur de caractère , déjà sélectionné avec les U23 et comparé à Vincent Kompany himself. On attend beaucoup -sans doute trop- de ce jeune garçon ; le revers de la médaille quant on a du talent.

Publicité

George McEachran. Milieu. Chelsea.

Les connaisseurs auront reconnu le petit frère de Josh; dans un secteur ou la concurrence est terrible George finira hélas lui aussi dans un club comme Brentford : dommage car le Luis Enrique (il est ultra polyvalent) des Lions mérite mieux : très fin techniquement , très discipliné tactiquement.

Aidan Barlow. Milieu. Manchester United.

Devenu une starlette depuis un but Neymaresque contre les U16 de Newcastle,Barlow est objectivement le plus gros prospect du royaume . Travailleur et très fort techniquement Barlow a tout pour être le nouveau Barkley, et peut être même le nouveau Rooney ; un milieu qui rivaliserait avec l'activité des meilleurs relayeurs français , tout en ayant une technique digne d'un numéro 10 de la seleçao. Il faudra bien ça pour relever les ThreeLions....

Alexander Denny. Milieu. Everton.

Le numéro 15 des lionceaux est un box-to-box à l’ancienne , puissant , rapide et endurant. Everton est la seule top team anglaise qui donne vraiment sa chance à la formation dans son starting 11 (Holgate, Pennington, Baines, Lookman.....) donc cochez son nom pour la Coupe du Monde 2022.....

Une défense et un milieu qui promet, mais une attaque qui est déjà potentiellement composée de superstars

Reo Griffiths. Attaquant. Tottenham.

La perle venue de Leyton Orient aura beaucoup de mal à se faire une place avec Kane et Alli dans les années qui viennent. Dommage car sa vision du jeu et sa science du but peuvent faire très mal.

Philip Folden. Attaquant. Manchester City.

Complet , ce neuf et demi rappelle beaucoup un certain Wayne Rooney par sa vision et ses buts. 3 buts contre la Norvège , 2 contre les tchèques : Folden marque des buts importants et bonifie le jeu par ses passes , mais , malgré tout son talent , comment percer dans une Premier League qui rassemble tous les meilleurs techniciens du continent et d’amérique du sud?

Rhian Brewster. Attaquant. Liverpool.

Déjà intégré dans le squad de Klopp avec le numéro 57.Un doublé contre la Norvège et un but contre l’Ukraine....Chelsea risque de regretter d’avoir laissé partir sa petite fusée vers Liverpool à l’âge de 15 ans....

Callum Hudson-Odoi. Attaquant. Chelsea.

Il peut jouer sur tout le front de l’attaque et marque face aux gros (Pays bas, Turquie,Espagne). Il est la pointe de la fabuleuse équipe de Chelsea qui fracasse tout le monde dans sa catégorie d’âge en Angleterre, et son golazo (je repique pied droit depuis le côté gauche en dribblant , puis frappe enroulée sur la gauche du gardien) en finale va sans doute rendre très exigeant son agent...On attend avec impatience son prêt dans un an ou deux pour mieux évaluer son potentiel ; un club français sur la piste peut être?

Jadon Sancho. Attaquant. Manchester City.

Statistiquement le joueur le plus fort d’Europe dans sa catégorie d’âge ; des buts comme s’il en pleuvait : 1 contre l’Azerbaidjan, 1 contre la Roumanie,2 contre la Slovénie,1 contre l’Ukraine, 2 contre les Pays-bas,1 contre l’Irlande , 1 contre la Turquie. Sancho marque contre tout le monde , tout le temps. A 15 ans il valait déjà 500 000 livres sterling quand City le recruta à Watford; désormais une seule question se pose : Sancho sera-t-il le grand Gary Lineker ou l'étoile filante Francis Jeffers ?

Daniel Loader. Attaquant. Reading.

Comme Sancho Loader tourne à plus de 0.5 but par match avec sa sélection nationale depuis qu’il est chez les U16, et en plus il est régulièrement surclassé avec les U23 de Reading. Contrairement à ses copains il n’est pas dans une top écurie et ça pourrait bien être un avantage pour sa carrière , car la concurrence sera moindre quant il tapera à la porte de l’équipe première.

Emile Smith-Rowe. Attaquant. Arsenal.

A 16 ans le petit diamant d’Arsenal a déjà repousser les avances de Barcelone ! Cet ailier est spécialisé dans le caviar et constitue le complément idéal pour les tueurs de devant. A suivre de près , car l'Angleterre attend toujours un vrai artiste depuis la retraite de Gascoigne , et Wenger , contrairement aux autres entraineurs du Big Four , donne sa chance aux jeunes. #Sport #Football