La nouvelle est un coup dur pour le Paris Saint-Germain. Tout le monde le sait, à part peut-être l’Equipe qui semble toujours aussi enthousiaste et optimiste sur la nouvelle, mais Andrea Berta ne viendra pas, ou risque de ne pas venir officier dans la capitale française l’année prochaine. L’entraineur de l’Atlético Madrdi a été convaincu par le discours que lui a tenu son président, Miguel Angel Gil Marin, et a décidé de rester dans le club madrilène où il est entraineur. Le #PSG lui avait fait de belle avances mais cela semble être resté lettre morte…Nasser Al-Khelaïfi et tout le staff dirigeant du PSG n’ont pas d’autre choix de sortir leur plan B : Antero #Henrique.

Publicité
Publicité

Cette solution de repli, le club de la porte d’Auteuil l’avait dans sa poche depuis un moment mais espérait ne jamais s’en servir. En effet, passé à ce plan est synonyme d’échec pour le PSG qui perd un très bon entraineur en la personne d’Andrea Berta. Le plan B est donc désormais activé et les tractations ont commencé auprès d’Antero Henrique, l’ancien entraineur du #FC Porto où il a excellé pendant 26 en tant que joueur puis en tant que directeur sportif. Le PSG a sorti le grand jeu pour s’assurer de le faire venir durant le mercato estival.

La personne d’Antero José Gomes Ressureição Henrique de son vrai nom est assez complexe. C’est un homme de l’ombre qui aime rester discret. Cependant, malheureusement pour lui, les médias ont mis en lumière sa vie privée et particulièrement une affaire judicaire dans laquelle il aurait trempé.

Publicité

Cette affaire pourrait bien compromettre sa carrière. En tout cas, sa nomination prochaine ne plait pas à tout le monde.

Une bonne recrue

En effet, le probable futur directeur sportif du club de la capitale française a trempé dans une affaire judicaire nommée : « Operação Fénix ». On accuse l’homme d’avoir eu recours au service d’une société de sécurité privé pour garde l’enceinte du stade du FC Porto. Mais cette société n’aurait pas eu tous les diplômes pour exercer dans ce type de domaine. Cette affaire l’a mené à être accusé pour exercice illégal de sécurité privé.

L’affaire est toujours en cours et Henrique est actuellement en jugement avec 53 autres prévenus. Cette affaire sulfureuse fait donc tâche dans le CV de l’ancien entraineur des Dragons. Espéront tout de même que cela ne nuise pas trop à la fin de sa carrière et qu’il permettra à l’équipe parisienne de faire rêver la saison prochaine les supporters parisiens par un style de jeu renouvelé.