Après Lionel Messi, place à #Cristiano Ronaldo ? Alors que l'Argentin a été condamné mercredi à 21 mois de prison pour fraude fiscale, le Portugais est lui aussi dans le viseur de la justice espagnole. En effet, #CR7 pourrait avoir escroqué 8 millions d'euros de ses droits d'image à l'administration fiscale entre 2011 et 2014, selon l'enquête du procureur à laquelle a eu accès la Cadena Ser. Une enquête dont les résultats sont d'ores et déjà détenus par l'Office des crimes économiques de Madrid, un organisme qui doit décider ou non d'agir contre le joueur. Pour le moment, il n'y a pas d'unanimité parmi les inspecteurs pour savoir si la procédure pénale ou simplement administrative doit être privilégiée.

Publicité
Publicité

Les enquêteurs doutent notamment sur la réelle volonté de CR7 de frauder.

La star du Real Madrid dans le viseur

La Cadena Ser précise en effet que le Portugais, qui avait son argent dans les îles Vierges, avait décidé de régulariser sa situation en 2014, avant que la moindre enquête ne soit ouverte. A l'époque, Cristiano avait payé six millions d'euros au titre de l'exercice 2014. Plusieurs inspecteurs en chargent de l'enquête estiment que le Portugais aurait dû s'acquitter d'une déclaration complémentaire pour chaque année « fraudée ». D'autres estiment que le joueur a simplement commis une erreur et qu'il a, de plus, pleinement coopéré avec l'Agence fiscale au point de présenter tous les contrats qui justifient ses revenus. Le procureur sera désormais le seul à décider : soit Cristiano Ronaldo remboursera les 8 millions d'euros réclamés plus une amende, soit la fraude fiscale sera retenue.

Publicité

CR7 risquerait alors l'emprisonnement.

Le Real Madrid va soutenir son joueur

Selon l'entourage de Cristiano Ronaldo, cité par El Confidencial, le joueur a commis une erreur et assure que le quadruple Ballon d’Or n’a « jamais eu l'intention de frauder ». Pour rappel, Lionel Messi et son père sont accusés d'avoir fraudé le fisc espagnol à hauteur de 4,16 millions d'euros. La Pulga a écopé d'une peine de 21 mois de prison, qu'il n'effectuera sans doute pas. Mais pour CR7, le montant de la fraude serait donc évalué à 8 millions d'euros. Si l'aspect criminel de la fraude est retenu, alors le Portugais pourrait écoper d'une peine bien plus lourde que celle de l'Argentin. Une affaire à rebondissements qui n'a pas fini de faire parler, d'autant qu'elle devrait être assortie de nouvelles révélations dans les semaines à venir. #Real Madrid