Dans moins d'une semaine, le #Real Madrid se rendra à Cardiff pour y défier la Juventus Turin en finale de la Ligue des champions. S'ils l'emportent, les Merengue conserveront la coupe aux grandes oreilles. Un doublé de C1 qui n'a pas été réalisé depuis l'AC Milan en 1989 et 1990. Cela viendrait également couronner une nouvelle saison exceptionnelle, puisque la Casa Blanca a conquis son premier titre de champion d'Espagne depuis 2012, après une nouvelle lutte intense face au FC Barcelone. La saison a également été marquée par la victoire lors du championnat du monde des clubs et le nouveau record d'invincibilité pour un club espagnol avec une série de quarante matches sans défaite.

Publicité
Publicité

Une saison lors de laquelle #Cristiano Ronaldo a joué un rôle majeur avec 40 buts et 12 passes décisives en 45 apparitions.

La star du Real Madrid très critique envers la presse

Pourtant, plusieurs médias, notamment espagnols, n'ont cessé de critique le Portugais tout au long de la saison. « Je ne suis pas un saint, mais je ne suis pas non plus un démon. Les gens parlent de moi comme si j'étais de la m... et cela me dérange. Vous dites des choses de ‘Cris’ qui ne sont pas vraies », avait ainsi lancé #CR7 à l'encontre de la presse après le dernier match de Liga à Malaga. Invité de Téléfoot ce dimanche, Raphaël Varane a tenu à défendre son coéquipier. « On a Cristiano qui est décisif dans les moments importants. On ne se rend pas compte d’à quel point il marque l’histoire du football actuellement.

Publicité

J’ai vraiment de la chance de le côtoyer, parce que c’est un immense joueur », a expliqué l'international français au micro de l'émission dominicale de TF1.

Objectif : une troisième Ligue des champions avec le Real Madrid

Un Raphaël Varane qui, sauf pépin de dernière minute, formera la charnière centrale du Real Madrid en compagnie de Sergio Ramos lors de cette finale de Ligue des champions face à la Juventus Turin. De son côté, Cristiano Ronaldo se montre particulièrement méfiant vis-à-vis de l'équipe turinoise. « Nous voulons entrer dans l’histoire et si nous gagnons, nous serons la première équipe à décrocher le titre deux saisons de suite depuis le nouveau format de la Ligue des Champions. C’est une ambition et rêve », a souligné le Portugais, qui entend soulever sa troisième C1 avec le Real Madrid, la quatrième sur le plan personnel. Une performance qui le rapprocherait un peu plus d'un cinquième Ballon d'Or.