#Sanchez libéré au juste prix. Arsène Wenger en a décidé. Son attaquant chilien pourrait quitter le club londonien contre un chèque de 60 millions d'euros ... Arrivé en provenance de Barcelone, il avait beaucoup d'ambition en Angleterre. Il était censé apporter cette touche de génie et de régularité manquant à Arsenal pour gagner des titres et redorer son blason. Sanchez a respecté et dépassé les attentes concernant ses performances et ses statistiques. Tellement qu'il est passé de son aile gauche à l'axe de l'attaque. Reléguant tour à tour le moyen Giroud, pivot aux statistiques trop moyenne avec de long trous d'air dans la saison sans but.

Publicité
Publicité

Utile dans le jeu mais pas une pointure pour chercher le titre de champion. Il y a également la recrue Lucas Perez, arrivé de la Corogne, en phase d'adaptation et plus ailier que véritable pointe, talentueux mais irrégulier et trop jeune pour tenir la pression du but à chaque match. Sans oublier l'ailier Walcott, revendiquant une place en pointe, mais le jeu de passe d'Arsenal ne le place pas dans les meilleures conditions. Côtoyer l'excellence avec Messi l'a sûrement aidé. Il n'empêche qu'il a joué avec les moyens de ses ambitions. Mais son club non. Capable de tenir quelques mois premiers du championnat anglais, Arsenal paye sa mentalité sans caractère. Pas de véritable capitaine aboyeur, trop de jeunes joueurs, il manque un Patrick Vieira ou un Sol Campbell. Même son coach qui semble sur le déclin, Arsène Wenger, est incapable de remuer son vestiaire.

Publicité

Arsenal réfléchi

Des enfants comme dirait Patrice Evra. Talentueux mais pas besogneux. L'inverse de Sanchez, devenu seul vrai leader sur le terrain. Ainsi la patience l'a quitté. À en voir les performances de son équipe, les premières places sont trop loin désormais. Frustrant. Alexis va sûrement quitter Arsenal cet été, faute d'ambition et de caractère. Pourtant à son aise à Londres, le chilien en a assez, comme l'indique ses gestes d'humeur en ligue des champions. Direction Paris ? La ligue 1 ne l'attire pas. L'Atletico de Madrid peut être. À moins qu'il ne choisisse de rester à Londres. Mais pas chez les gunners. Chelsea lui fait les yeux doux, Conte l'adore et voudrait l'avoir dans son équipe ... #PSG