On le sait déjà, l’été sera chaud pour le Paris Saint-Germain. Alors que le mercato estival qui n’a pas encore commencé – il ouvrira le 9 juin prochain -, les ragots vont bon train sur les possibles transferts qui vont s’effectuer durant cette période mouvementée. Après avoir appris que le Paris Saint-Germain disposait d’une enveloppe de 200 millions d’euros pour s’offrir les joueurs de ses rêves, on peut s’attendre à de très gros transfert pour le club parisien. Mais si Paris veut faire venir de nouveaux joueurs dans son club, il faut bien évidement que certains le quittent. Et ce serait le cas pour Angle #Di Maria qui partirait probablement l’année prochaine.

Publicité
Publicité

Ce départ arrivera à une seule condition cependant, que le joueur et le PSG accepte. En effet, Angel Di Maria vient de se faire débaucher par l’#Inter de Milan qui souhaiterait le faire venir l’année prochaine. Le club interiste désirerait en effet voir le joueur jouer sur sa pelouse la saison prochaine. Mais un tel transfert a nécessairement un coût entre 50 et 60 millions d’euros. C’est le prix que Paris a fixé pour se séparer de son milieu offensif qui a fait une bonne saison cette année. Le joueur est dans l’équipe de la capitale française depuis 2015 et a déjà marqué 29 buts en 89 matchs. Milan au vu du prix aurait trouvé un moyen de faire baisser le montant du transfert.Les Nerazzuri ont en effet trouvé la combine pour faire revoir à la baisse le transfert. Les dirigeants milanais de l'Inter voudraient inclure au transfert Ever Banega.

Publicité

Une tactique de Mercato

Cette information est en tout cas, véhiculée par Tuttosport, le journal sportif italien. Milan voudrait donc se séparer de son milieu de terrain ce qui permettrait de pouvoir acquérir El Angelito pour un moindre coût. Cette arrivée ne serait pas une grande nouveauté pour le #PSG puisqu’Unai Emery a déjà travaillé avec lui lorsqu’ils étaient à Valence. De plus le joueur répond aux critères que recherche le Paris Saint Germain pour dynamiser son jeu. Cependant tout cela est à prendre avec des pincettes. En effet, Paris n’a jamais exprimé l’envie de se séparer de son joueur qu’il a acquit à 63 millions d’euros lorsqu’il jouait encore à Manchester United.

De plus, Angel Di Maria n’a pas lui aussi exprimé son désir de partir du club avec lequel son contrat se termine en 2019. On risque donc de voir encore l’année prochaine le joueur argentin sur la pelouse parisienne à moins que les dirigeants transalpins sortent le grand jeu et arrive à convaincre celui qu’on appelle El Fideo de venir jouer à Milan.