L'#Equipe de France Espoirs est en rassemblement. Le sélectionneur français Sylvain Ripoll a fait appel aux joueurs qu'il désirait avoir avec lui sous les couleurs tricolores. Parmi les sélectionnés Théo Hernandez, le défenseur de l'Atlético de Madrid, actuellement prêté à Alvès. Le latéral gauche français a fait une saison pleine. La performance du joueur a poussé le Real Madrid à s'intéresser à lui, le joueur rejoindra certainement le club meringue au mercato estival. La convocation de Théo Hernandez chez les bleuets est logique et compréhensible. Mais voilà que le joueur n'a pas répondu à l'appel. Il est absent au rassemblement et il n'a donné aucune explication sur cette absence.

Publicité
Publicité

On dit que le joueur est parti en vacances à Marbella. De quoi agacé le sélectionneur et le président de la fédération française de football (FFF). Le Président de la FFF a réagi et a préféré ne donner aucune interprétation quant à cette absence. Il préfère convoquer le joueur à la Fédération pour s'expliquer.

Nous venons d'apprendre par le journal espagnol Marca la raison qui serait derrière cette absence. Selon le journal, Théo Hernandez veut jouer pour l'Espagne. Le journal explique que le version selon laquelle Théo Hernandez n'aurait pas reçu la convocation à temps ne tient pas la route. La Fédération française étant très minutieuse, une pareille convocation a dû certainement parvenir au joueur au bon moment.

Publicité

Le journal fait mention d'une possible naturalisation du jeune français. Théo Hernandez se trouve depuis plus de dix ans en Espagne, cette présence de dix année lui permet de demander à être naturaliser espagnole si le joueur en vienne à le vouloir.

Théo et Lucas Hernandez la même situation !

Le cas Théo Hernandez n'est pas nouveau dans la famille. Lucas son frère a fait face au même dilemme. L'année passée, Lucas Hernadez s'est confié à une radio espagnole en déclarant qu'il envisage une probable naturalisation espagnole. Le jeune joueur qui est par la suite devenu espoir français avait à choisir entre l'Espagne où il a grandi et le pays qu'il l'a vu naitre. Aujourd'hui c'est Théo son petit frère qui serait en face de ce même dilemme. Espérant pour l'équipe de France que Théo suivra l'exemple de son grand frère. Le défenseur a d'énormes potentialités qui l'aideront certainement à s'imposer chez les l Espoirs et à envisager une convocation chez les A surtout si comme attendu il fera parti de l'effectif madrilène la saison prochaine.