#Jean-Michel Aulas est un des plus grands présidents de clubs dans le football français. Le président de l'Olympique Lyonnais a réussi à amener le club de la deuxième division française à des victoires en boucles dans le championnat de France ! L'#OL a même terminé en demi-finale de la Ligue Europa la saison dernière face à l'Ajax Amsterdam. Le travail du chef d'entreprise français a été remarquable, mais pour cela, il a dû se faire quelques ennemis ! On se souvient de la rivalité entre le président lyonnais et Pape Diouf, ancien dirigeant de l'Olympique de Marseille, mais cette fois-ci, c'est #Gregoire Margotton, le journaliste de TF1 qui a dévoilé une anecdote surprenante ! Gregoire Margotton a commencé sa carrière chez Canal + en 1992 et a d'abord animé l'émission Jour de Foot, puis est devenu commentateur des matchs sur la chaîne cryptée.

Publicité
Publicité

Il a ensuite rejoint le groupe TF1 en 2016 pour devenir commentateur des matchs de l'équipe de France en remplacement de Christian Jeanpierre, ainsi que d'autres sports comme le handball lors du championnat du monde masculin de 2017. Souvent considéré comme le meilleur commentateur de football depuis le regretté Thierry Gilardi, il a pourtant vécu une expérience assez compliquée avec Jean-Michel Aulas il y a une dizaine d'année comme l'a expliqué cette semaine :

Aulas l'a pourri !

Alors qu'il travaillait à Canal +, le journaliste avait annoncé dans l'émission Jour De Foot, que Jean-Michel Aulas n'allait pas prolonger le contrat du coach de l'équipe première de l'Olympique Lyonnais de l'époque, Alain Perrin. Une annonce qui avait fait grand bruit alors que rien n'était encore officialisé et forcément, cela n'avait pas plu au chef d'entreprise français ! Le président de l'Olympique Lyonnais avait même décidé, lors d'un duplex du journaliste, de l'interpeller en plein direct, lui demandant des explications quant à ses propos sur le possible départ d'Alain Perrin tout en niant l'information ! La séquence en direct aura duré beaucoup plus longtemps que prévu sous le regard incrédule de Gregoire Margotton qui se liquéfiait en direct.

Publicité

Une expérience douloureuse pour le journaliste qui était encore jeune à l'époque, mais qui a été formatrice selon ses dires. Et le plus, drôle, c'est que 4 jours après cette petite séquence, Alain Perrin se faisait effectivement virer de l'Olympique Lyonnais, comme quoi, Jean-Michel Aulas sait y faire pour noyer le poisson !