Publicité
Publicité

Alors que le club lyonnais vient d'officialiser la venue de l'attaquant burkinabé Bertrand Traoré en provenance de Chelsea, la conférence de presse organisée ce lundi a été l'occasion pour le président Jean Michel Aulas de revenir sur les dossiers en cours du #Mercato et d'annoncer les prochaines arrivées. Si les chantiers sont nombreux pour une équipe qui a terminé 4ème du précédent championnat de France et ne retrouvera donc pas la Ligue des Champions la saison prochaine, quelques priorités ont été ciblées et l'Olympique Lyonnais a bon espoir de faire signer ces joueurs dans les jours qui viennent.

Un attaquant axial avec un profil bien ciblé

Jean Michel Aulas l'a rappelé, il n'a pas pour objectif d'accumuler les joueurs en attaque, puisque la concurrence interne que cela créerait ne rendrait que plus difficile leur arrivée.

Publicité

En revanche, un profil bien particulier a été retenu par l'encadrement technique lyonnais, et cela devrait déboucher sur une arrivée imminente. Le jeune joueur ciblé est de "niveau international" et évolue dans un "très grand club", ce qui ne laisse que peu de doutes quand à son identité. En effet, le buteur Mariano Diaz, propriété pour le moment du Real de Madrid (club avec lequel Jean Michel Aulas entretien d'excellents rapports), est ciblé depuis quelques jours, et s'est même entretenu directement avec son coéquipier Karim Benzema au sujet du club rhodanien, pur produit du centre de formation lyonnais et toujours très proche de son club de coeur. Le brésilien de 23 ans est estimé à 20 millions d'euros, une somme importante pour un buteur qui a encore tout à prouver en Europe, mais dont le staff lyonnais est déjà sous le charme.

Publicité

D'ailleurs, il n'est pas question d'un prêt mais d'un transfert sec, ce qui est devenu une priorité pour l'#OL.

Un complément à Alexandre Lacazette et non un remplaçant

Cette piste est l'occasion pour le président de revenir sur les rumeurs de départ d'Alexandre Lacazette, le fer de lance indiscutable de l'attaque lyonnaise. Si le club avait accepté de le libérer pour un départ à l'Atletico de Madrid, son "choix du coeur", contre la somme de 65 millions d'euros (53 millions d'euros + 12 de bonus), cette piste est aujourd'hui complètement éteinte du fait de l'interdiction de recruteur du club espagnol, et Jean Michel Aulas en a profité pour rappeler qu'en l'absence d'offre satisfaisante, Lyon n'était absolument pas dans l'obligation de vendre son meilleur joueur. Mais cela n'empêche pas de grands clubs de se renseigner sur la disponibilité du second meilleur buteur du championnat de France l'an dernier. Le plus intéressé se nomme d'ailleurs Arsenal, afin de l'associer à Olivier Giroud et former un duo d'attaque complémentaire. Le prix est affiché, reste à savoir si les Gunners sont prêt à le dépenser. #Football