Bien que non qualifié pour la #Ligue des champions la saison prochaine, car ayant terminé 4ème du championnat de France derrière Monaco, le Paris Saint Germain et l'OGC Nice, l'Olympique Lyonnais et son président charismatique Jean-Michel Aulas continuent d'avoir de grandes ambitions sur la scène européenne. Et ce malgré les nombreux départs de joueurs majeurs pour le club, et la nécessaire restructuration que ceux-ci vont entraîner en interne.

Ambition numéro 1 de l'OL : gagner l'Europa League dès cette saison

"Déjà configurés pour [...] gagner" la seconde compétition européenne, où l'Olympique Lyonnais a échoué en demi-finale cette saison face aux jeunes joueurs Hollandais de l'Ajax Amsterdam, le président du club estime que l'ambition première du club doit être de faire mieux cette année, et donc d'atteindre la finale de l'Europa League, comme cela "aurait dû être le cas cette année".

Publicité
Publicité

Pour cela, l'#OL compte sur son tout nouveau joyau, le Parc Olympique Lyonnais, inauguré le 9 janvier 2016. Ce stade et les revenus que génèrent ses 59.186 places pour le club (dont il est l'unique propriétaire) doivent permettre de se stabiliser au plus haut niveau européen, tout en permettant d'injecter "plusieurs fois cent million de suite dans les transferts", selon le président. Cette ambition à court terme doit permettre de faire gagner en visibilité une institution présente en Europe depuis près de 15 ans, mais sans réelle performance marquante ces dernières années.

Le véritable défi : remporter la Ligue des Champions d'ici à 4 ans

Le vrai challenge, la motivation et l'ambition (folle ?) du club est bien celle-ci, remporter la coupe aux grandes oreilles dont le Paris Saint Germain rêve depuis l'arrivée des investisseurs Qataris en 2012, sans jamais vraiment s'en approcher.

Publicité

Il semble pourtant que cet objectif soit réaliste à l'horizon 2021 pour Jean-Michel Aulas, qui compte beaucoup sur les infrastructures du club (formation, centre d'entraînement, nouveau stade) et l'expérience emmagasinée tout au long des années par le staff technique et la direction. Mais pour que cette vision ne reste pas qu'une folie exprimée dans la presse, un nouveau cycle semble indispensable à l'Olympique Lyonnais. Avec les départs programmés ou officiels des joueurs majeurs de cette saison (Corentin Tolisso, Alexandre Lacazette, Mathieu Valbuena, Maxime Gonalons, Rachid Ghezzal ...), la tâche s'annonce complexe. #Football