Comment remplacer un joueur ayant disputé 48 matchs la saison dernière, au poste clé qu'est celui de milieu de terrain relayeur ? Corentin Tolisso, un des joueurs les plus importants du système de jeu de Bruno Génésio, comme en témoignent ses 14 buts et 6 passes décisives la saison dernière, vient de quitter son club formateur de l'Olympique Lyonnais pour le géant allemand du Bayern Munich. Si le montant du transfert représente un record pour les deux clubs (plus cher achat du champion d'Allemagne en titre, plus forte vente de la part du club rhodanien), il va maintenant falloir remplacer efficacement ce rouage essentiel du 4-3-3 lyonnais.

Un remplacement à court terme avec un ancien espoir à la relance !

Parti l'hiver dernier de son club formateur pour l'AS Roma, Clément Grenier revient de son prêt avec beaucoup plus d'incertitudes que de convictions.

Publicité
Publicité

Lui qui cherchait à relancer sa carrière en Italie, au milieu de grands joueurs comme Daniele De Rossi, Kevin Strootman ou encore Francesco Totti, n'a disputé que 6 petits bouts de matchs pour aucun but inscrit. L'espoir lyonnais, un temps annoncé comme le successeur de la star Juninho pour sa capacité à débloquer des situations compliquées sur coup-franc, n'a aujourd'hui plus de temps à perdre. Lui qui réclamait un rôle essentiel sur le terrain et avait du mal à faire avec la concurrence se retrouve dans une situation tout à fait favorable. De nombreux cadres de l'effectif sont en effet partis ou en instance de départ, comme Corentin Tolisso ou Mathieu Valbuena donc, mais également Maxime Gonalons et Jordan Ferri. A Clément Grenier de saisir sa chance et de prouver au club qu'il a eu raison de lui offrir l'un des plus gros salaires de l'effectif lors de l'été 2016.

Publicité

La carte de l'avenir avec de jeunes joueurs prometteurs

On en a l'habitude depuis plusieurs années maintenant, l'#OL compte chaque saison sur sa très performante Académie, un des meilleurs centre de formation d'Europe à l'heure actuelle, pour révéler de nouvelles pépites. Si Lucas Tousart a laissé entrevoir de belles promesses avec sa fin de saison dernière, ce sont à présent deux jeunes joueurs moins connus qui pourraient intégrer le groupe professionnel de manière permanente. Houssem Aouar, jeune milieu de 18 ans, est considéré comme l'un des meilleurs espoirs jamais passé par l'Académie. Ses qualités évidentes sont apparues avec parcimonie l'an dernier, puisqu'il n'a disputé que 8 petits bouts de matchs pour 110 minutes de présence sur le pré. Le vide laissé par ses aînés devrait lui permettre d'avoir sa chance, à lui de la saisir au vol. Enfin, un autre joueur de retour de prêt a envie de s'imposer comme élément incontournable. Olivier Kemen, parti s'aguerrir l'an dernier en Ligue 2 au Gazélec Ajaccio (16 matchs, 4 buts et 1 passe décisive), est arrivé à l'OL en provenance de Newcastle en 2015, et attend toujours sa chance avec les professionnels.

Publicité

Nul doute qu'avec tous les départs prévus, elle devrait arriver très bientôt. #Football #Mercato