Publicité
Publicité

Bafétimbi #Gomis vient tout juste de signer officiellement son contrat en faveur de Galatasaray. Après des longues semaines de négociations et de rumeurs en tout genre, l'international français a décidé de signer en Turquie plutôt que de défendre les couleurs de l'Olympique de Marseille [VIDEO] une année supplémentaire. Pourtant la direction marseillaise, à travers Jacques-Henri Eyraud avait montré toute sa volonté pour garder le meilleur buteur du club phocéen cette saison. Surtout Rudi Garcia avait trouvé un système de jeu qui mettait en valeur l'équipe olympienne et l'ancien attaquant de l'Olympique Lyonnais. Gomis est arrivé en début de saison sous forme de prêt de Swansea pour se relancer.

Publicité

Durant la saison 2015-2016, il n'avait eu qu'un rôle de remplaçant en Angleterre, mais il avait tout de même réussi a marqué 6 buts en Premier League. Il est revenu en France pour retrouver de la confiance et prouver qu'il n'avait pas perdu son sens du but et son talent. Avec 20 réalisations avec l'#OM, il a prouvé qu'il pouvait être encore décisif dans n'importe quelle situation. Mais surtout c'est lui qui a assumé pleinement le rôle de leader de l'équipe en montrant la voie et en reprenant le capitanat de l'équipe lors de la venue de Rudi Garcia.

Des conditions que l'OM ne pouvait pas offrir

Maintenant arrivé en Turquie, son nouveau club Galatasaray a dévoilé son salaire. Le français touchera 3,35 millions d'euros net par an pendant les trois ans de son contrat. De plus il touchera une prime de 5 000 euros pour chacun de ses matchs joués en championnat turc ou en Coupe d'Europe que ce soit la Ligue des Champions ou la Ligue Europa.

Publicité

A tout cela vient s'ajouter une prime à la signature de 2,5 millions d'euros plus une autre prime de 175 000 euros. Un tarif élevé pour un joueur de 31 ans, c'est certainement pour ces raisons que l'Olympique de Marseille [VIDEO] n'a pas donné suite aux négociations entre les deux parties. L'OM possède un budget de 100 millions d'euros pour ce #Mercato, mais Jacques-Henri Eyraud ne compte pas le dépenser inutilement en surpayant certains joueurs. Maintenant le problème qu'il va se poser pour Marseille, c'est que parmi les cibles citées par les différents médias, elles sont très nombreuses à vouloir un salaire équivalent à ce que touche Gomis actuellement. Est-ce que l'OM trouvera la perle rare et négociera finement ou alors est-ce que le club olympien craquera et finira par répondre aux exigences d'un attaquant ?