Publicité
Publicité

Cela fait maintenant plusieurs jours que le nom d'Adil Rami est cité par plusieurs clubs, alors qu'on le voyait se diriger vers la Turquie pour rejoindre le club Besiktas, l'Olympique de Marseille n'a toujours pas abandonné l'idée de recruter le défenseur central et serait proche d'un accord avec le joueur. Si pour la prochaine saison, renforcer la défense centrale est une des priorités de l'#OM, le club a tout intérêt à être efficace sur les transferts qu'il va effectuer. La piste "Kurt Zouma" semble s'éloigner de plus en plus, le joueur a en effet déclaré que la saison prochaine serait un nouveau départ pour Chelsea, il souhaite à tout prix rester pour prouver sa valeur au club et jouer beaucoup de matchs.

Publicité

"Non. je suis très bien à Chelsea. J'entends les rumeurs, c'est flatteur. Ça signifie que je suis un joueur qui est regardé. Mais je ne m'arrête pas là-dessus. Mon objectif premier est de rester à Chelsea" a-t-il déclaré au quotidien France #Football lors d'un entretien.

De son côté, Adil Rami ne semble pas contre l'éventualité de rejoindre le club phocéen ; si l'Olympique de Marseille souhaite atteindre ses objectifs, il doit alors faire le nécessaire pour faire venir le joueur.

D'autres concurrents sur l'affaire

Marseille doit d'autant plus concrétiser le transfert puisqu'il n'est pas le seul club à désirer voir le joueur rejoindre ses rangs. L'international français est aussi demandé du côté de la Turquie [VIDEO], d'abord par le Galatasaray, où il est le choix numéro 3 derrière Maicon et Acerbi, mais aussi par le Besiktas, où il est devenu la priorité du club après l'abandon de l'idée de recruter Pepe, demandant un salaire beaucoup trop élevé.

Publicité

Bien que le joueur veuille alors jouer sous le maillot bleu et blanc, c'est peut-être vers la Turquie qu'il ira si les négociations n'avancent pas. En effet, l'agent d'Adil Rami aurait prévu de rencontrer les dirigeants du Besiktas cette semaine.

Une piste toute chaude

C'est tout de même avec l'Olympique de Marseille que le joueur est le plus proche de signer, le club en question et le FC Séville semblent presque avoir trouvé un accord sur la base d'un contrat de quatre ans (trois ans suivis d'une année optionnelle) pour le joueur. Cependant, le club espagnol a posé une close libératoire de 6 millions d'euros pour le défenseur français de 31 ans, et le club phocéen espère quant à lui débourser moins. De plus, d'après RMC, Rami n'est pas d'accord avec le niveau de rémunération proposé par Marseille, étant actuellement d'environ 3,8 millions d'euros annuels, en Espagne.

Le club sera-t-il alors prêt à mettre l'argent nécessaire pour obtenir le défenseur français ? ou bien trouvera-t-il un accord leur permettant de l'obtenir moins cher ? Affaire à suivre ! #Mercato