L'intersaison #NBA n'est pas de tout repos, avec la draft, la future Summer League, les transferts, échanges, nouveaux contrats et toutes les rumeurs... Il est temps d'attaquer la free-agency. Cette free-agency est l'occasion pour les joueurs dont le contrat a expiré ou expire avant la saison prochaine, de prolonger leur contrat en y revoyant certaines modalités, généralement le salaire, ou alors, de rencontrer une ou plusieurs équipes afin d'entendre chacune de leurs propositions. Courtisés par les plus grandes écuries cherchant à remporter un titre, ou par des équipes souhaitant se reconstruire, les plus gros free-agents seront sollicités par plusieurs franchises.

Des changement internes auront aussi lieu durant cette période, et un mouvement de ce genre a déjà été orchestré il y a peu.

Publicité
Publicité

Les franchises NBA vont chacune chercher à construire la meilleure équipe, avec le meilleur staff possible, afin de concurrencer les deux équipes dominantes de la ligue, les Cleveland Cavaliers, et la 'superteam' des Warriors de Golden State. Les deux équipes se sont retrouvées trois fois d'affilé en finales NBA, une ère qui risque de s'installer à part si les autres équipes décident de tout faire pour les détrôner.

Chris Paul et les Clippers, c'est fini

Alors que le marché des free-agents n'est toujours pas ouvert (ouverture officielle le 1er juillet), Chris Paul a déjà choisi l'équipe qu'il va rejoindre pour la prochaine saison. La NBA a déjà été bousculée lors d'un échange, de la superstar des Chicago Bulls, Jimmy Butler, en direction des Timberwolves de Minnesota contre un pick de draft et deux joueurs, Zach LaVine et Kris Dunn.

Publicité

C'est désormais au tour de Chris Paul, qui lui, rejoint librement les Houston Rockets et notamment le all-star James Harden. Après avoir planifié plusieurs rendez-vous avec plusieurs franchises, une seule visite chez les Rockets convainc Chris Paul d'intégrer leur équipe. Son rendez-vous avec les San Antonio Spurs n'aura même pas lieu. C'est avec une bonne mentalité que Chris Paul annoncera au bureau des Los Angeles Clippers son envie de rejoindre l'équipe texane. Les Rockets échangeront un joueur de leur 5 majeur, Patrick Beverley, ainsi que plusieurs autres joueurs sans grande valeur pour leur équipe. Malgré la présence de deux joueurs all-star, l'association entre James Harden et Chris Paul laisse quelques interrogations, mais celle-ci pourrait convaincre une autre superstar à les rejoindre, comme Carmelo Anthony, poussé à partir de New-York, ou même Paul George, dont le nom est sur les tabloïds de, presque, toutes les franchises.

Phil Jackson et les Knicks, fini aussi

Arrivé dans la Big Apple en 2014, Phil Jackson, alors apprécié par les fans de newyorkais, a battu un record pour la franchise mais malheureusement ce fut celui du bilan le plus mauvais des Knicks.

Publicité

Une carrière époustouflante qui se termine sur un licenciement, le temps est venu pour le propriétaire de la franchise newyorkaise, James Dolan, de tout refaire pour se remettre en quête de titres. En interne, l'entente ne semblait pas être bonne, et est sûrement loin de l'être actuellement, de quoi s'inquiéter pour notre français Frank Ntilikina, drafté récemment par les Knicks en 8eme place, qui pourrait se faire échanger par le futur président des opérations basket.

Du ménage est à faire dans les équipes qui ont du mal : les Knicks ont apparemment compris le message, mais les autres franchises le feront-elles aussi ? #Sport #Basket-Ball