On ne présente plus Olivier #Giroud. Footballeur professionnel depuis 2005 où il a commencé au Grenoble Foot 38, il a connu une ascension fulgurante dans le monde du ballon rond pour arriver en 2012 à Arsenal, club dans lequel il joue encore actuellement. Mais en plus d'être joueur de Ligue 1, il est aussi international français depuis 2012, équipe avec laquelle il a joué l'Euro 2012, la Coupe du Monde 2014 et de nouveau l'Euro en 2016. Ce palmarès fulgurant, ses 98 buts avec Arsenal, le monde du #Football, tout cela pourrait vite faire tourner la tête. Et pourtant, Olivier Giroud sait rester humble, et même s'il regarde vers le Ciel, il garde les pieds sur terre.

Publicité
Publicité

Dans une interview accordée au Figaro, le footballeur est revenu sur sa saison, son envie de gagner la Coupe du Monde qui se jouera l'année prochaine en Russie, et sur sa foi. En effet, lorsque le journaliste du Figaro lui a demandé qui il voudrait remercier dans sa vie de footballeur, qui il voudrait remercier pour son parcours professionnel, le joueur n'a pas hésité une seconde :"Jésus-Christ". La réponse à le mérite d'être franche et claire. Le joueur a ensuite développé : "Il m’a construit, aidé en tant qu’homme et en tant que joueur professionnel, Il m'a donné confiance, persévérance et foi pour ne jamais rien lâcher.". Olivier Giroud parle sans honte de sa foi. Il explique aussi dans l'interview ce que la lecture de la Bible lui apporte en déclarant que cela lui apprend à relativiser et que surtout : "Tu aspires à une humilité.".

Publicité

Olivier Giroud : un témoin du Christ

Le footballeur n'en est pas à son premier coup d'essai lorsqu'il parle du Christ, de sa foi et de l'importance que cela à pour lui. Même sur le terrain, il ne loupe pas une occasion de rendre grâce à Dieu et même de prier en plein match. C'est du moins ce qu'il déclarait il y a quelque mois aux journalistes de l'Equipe, expliquant : "Parfois, tout ne va pas comme tu voudrais, tu sollicites l’aide de Jésus. Ça me fait du bien pour me reconcentrer sur l’essentiel. Lui parler me permet de faire le vide." Chaque jour, Olivier Giroud prend le temps de passer un moment avec le Seigneur, dans la prière, la méditation de la bible... Le numéros 9 de l'Equipe de France a même la foi ancrée en lui puisque son tatouage est tiré du psaume 22 : "Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien".

Le joueur ne se cache pas de sa foi, et pour cause, il sent en lui le besoin de témoigner de cet amour que Dieu a pour chacun d'entre nous. "Aujourd’hui, je sens qu’on mon rôle est d’en parler au maximum" a t-il déclaré au journaliste lors de son interview. #OM