Publicité
Publicité

Grand #Espoir du football Hexagonal, à 28 ans, l'ancien Bordelais ne cache pas son enthousiasme à revenir en Ligue 1. Gabriel Obertan a tout à gagner. En vue Montpellier, qui serait bien son bastion d'accueil. Ancien grand espoir, avec à son actif des rôles au sein de Manchester United, Newcastle, Wigan et Anzhi (Russie).

Une saison 2016-2017 difficile entre la Russie et le Royaume-Uni. Ce qui n'empêche pas que ce milieu offensif est parvenu a engager une vingtaine de matches. De la Première division russe au Championship. Ses aspirations présentes : plus de stabilité, à la recherche d'un club qui lui donnerait l'opportunité de jouer une saison entière.En bonne condition physique et dégager de tout contrat.

Publicité

Une stabilité qu'il n'est jamais parvenu à atteindre, depuis l'âge de 17t ans, à Bordeaux, au début de sa carrière.

Nouveaux horizons, à l'international

Un jour nouveau se présente pour cet ancien international espoir, qui a marqué un début de carrière prometteur. Des destinations éventuelles vers des club turcs : le Yeni Malatyaspor, le Bursaspor, le Kayserispor. En Grèce, le Panionios, ou le Bétis Séville en Espagne. Reste l'Allemagne avec le Fortuna Dusseldorf. De multiples destinations parmi lesquelles le Pantinois (Saine-Saint-Denis) devra choisir.

Néanmoins aucune précipitation. En référence à certaines sources, l'offensif Gabriel Obertan, ne refuserait pas un "Comeback" en Ligue 1. Son palmarès: vainqueur du Trophée des champions (2008), champion d'Angleterre (2011). Il a quitté, pendant l'été 2009, le Championnat de France, en direction de Manchester United.

Publicité

Un contrat de 4 ans avec le club britannique, pour un montant de 3,5 millions d'euros.

S'annonce son premier match (2009) au côté des Red Devils, du Manchester Unite FC, contre les Blackburn Rovers. Un score de 2-0 au cours de cette onzième journée de Premier League (Championnat d'Angleterre de football). Grâce à une bonne prestation, il devient le meilleur joueur des Red Devils et obtient sa première titularisation, face au Besiktas turcs. Il finit par s'engager au Newcastle United, en août 2011, pour un chèque de 4 millions d'euros.

Joueur au Wigan Athlétic, depuis l'hiver dernier, il avait déjà fait un premier contact dans l'Ouest de la France : Le SCO d'Angers. Quelques jours de réflexion pour le français, pret à faire des efforts financiers, afin de retourner dans son pays d'origine. Pour Montpellier l'affaire est déjà engagée, grâce à l'approche de quelques contacts de son entourage.

(Vous pouvez partager cet articles sur les réseaux sociaux, en copiant l'adresse de la barre de navigation et en la collant sur la rubrique Lien de votre message). #Transfert #Mercato