Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce match Suède-France aura été riche en émotions ! Tout avait bien commencé pour les Bleus, qui ont ouvert le score à la 37ème minute grâce à un but d'Olivier Giroud. Les choses se sont un peu corsées lorsque Jimmy Durmaz a égalisé à la 43ème minute avec une belle frappe du gauche. Malgré tout, la situation n'avait encore rien de catastrophique puisque l'équipe de France pouvait se contenter d'un match nul pour aborder sereinement la suite. À la 93ème minute, le score était toujours de 1-1 et le match semblait plié. Malheureusement, une bourde monumentale d'Hugo Lloris a fait basculer la rencontre...

L'incroyable but d'Ola Toivonen

Le gardien des Bleus a fait l'erreur de s'éloigner de ses cages à plus de vingt mètres et a raté sa relance.

Publicité
Publicité

Ola Toivonen en a profité pour s'engouffrer dans la faille et propulser le ballon au fond des filets. Un exploit particulièrement savoureux pour l'attaquant du Toulouse FC, qui a connu une saison difficile. En offrant la victoire à son équipe grâce à ce but surprise, Toivonen a aussi permis à la Suède de prendre la tête du groupe de qualification. Si la consternation dominait évidemment du côté français, l'heure était en revanche à la fête pour les suédois. Les commentateurs ont bruyamment laissé éclater leur joie, et ils n'étaient pas les seuls !

Heureux de cette victoire, le sélectionneur Janne Andersson a lui aussi assuré le show en livrant une confidence très étonnante en conférence de presse !

Janne Andersson a remercié le psy d'Ola Toivonen

"C'est le bon joueur qui a récupéré le ballon et marqué" a déclaré Andersson.

Publicité

"Plus tôt dans la semaine il avait demandé au psychologue de parler avec ses chaussures, parce qu'elles ne marchaient pas très bien. Il a parlé avec ses chaussures et cela a fonctionné." Une explication pour le moins fantaisiste, qui n'a pas manqué de déclencher l'hilarité des journalistes ! Le sélectionneur a également tenu à saluer la bonne cohésion de son équipe. "C'est assez agréable de voir que maintenant, les joueurs arrivent à jouer tous ensemble. Je ne fais rien pour qu'ils se dépassent, ils le font eux-mêmes. Ils adhèrent à une méthode de travail" s'est réjoui Andersson. Bien loin de cette humeur festive, les français devront quant à eux mettre les bouchées doubles dans cette course à la qualification pour le Mondial 2018. Un autre faux pas pourrait bien leur être fatal. Mais, avec encore quatre matchs à disputer dont trois à domicile, tous les espoirs sont permis ! #Sport #buzz #Football