Publicité
Publicité

On attendait avec impatience le retour des clubs français en #Ligue Europa, après le parcours impressionnant de l'Olympique Lyonnais la saison dernière. L'ancien club d'Alexandre Lacazette, parti à Arsenal [VIDEO], avait alors atteint les demis-finales. Même si nous retrouverons les lyonnais en phase de poules, ce soir, c'était à Marseille et Bordeaux d'assurer lors du troisième tour préliminaire aller, et à domicile. Et la soirée a été marquée par quelques surprises...

OM - Ostende : Germain enflamme le Vélodrome pour son premier match

2 minutes. C'est le temps qu'il aura fallu à l'attaquant de 27 ans (fraîchement arrivé de Monaco) pour inscrire son premier but en match officiel sous ses nouvelles couleurs.

Publicité

Un échange de balle avec Florian Thauvin à proximité de la surface, que l'ancien monégasque a converti au score d'une reprise du droit au pied du poteau gauche. Le club belge d'Ostende savait à quoi s'attendre, mais sûrement pas à cela. Payet, dix minutes plus tard, aurait pu doubler la mise d'une frappe lointaine, mais le gardien du "KVO" s'est bien détendu pour sauver les siens. À la 26e minute, Florian Thauvin, en difficulté dans la surface fait un croche pied à Tomasevic, offrant un penalty logique à la formation belge. Transformé sèchement par Siani, Ostende revient à égalité.

Alors les Marseillais passent la seconde. Centre de Payet, pour Germain qui frappe sur le gardien, mais le rebond qui suivra sera favorable à Morgan Sanson. Le portier ne peut rien faire. Après 33 minutes de jeu, Valère Germain se rend déjà indispensable aux joueurs olympiens.

Publicité

L'entame de la seconde période sera plus compliqué : la défense prend l'eau et manque par deux fois d'encaisser un but. Heureusement, sur un centre de Maxime Lopez, l'irrésistible Germain, encore et toujours, vient corser l'addition d'une magnifique reprise en une touche. Et ce n'était pas encore le plus beau but de la soirée qui est en fait... un lob hors de la surface de Musona (69e minute, 3-2). Mais heureusement le nouveau héros marseillais, après deux frappes vaines sur la barre et le gardien, venait combler à nouveau les siens d'une petite reprise croisée. Les fans sont ravis, et Marseille est sur la bonne voie pour le match retour.

Bordeaux assure mais ne rassure pas

Les Girondins de Bordeaux affrontaient ce jeudi les hongrois du Videoton FC dans leur stade du Matmut Atlantique.

Publicité

Pour retrouver la phase de groupe de l'Europa League qu'ils avait atteint il y a deux ans, les hommes de Jocelyn Gourvennec devaient assurer. Ils l'ont fait, mais pas sûr que cela soit suffisant.

Seule la première période aura vu des buts, tous signés Younousse Sankharé pour les Girondins. Le premier à la 18e minute sur une tête plongeante, servi par Malcom, et le second à la suite d'une belle action à trois avec Kamano et Malcom de nouveau, quinze minutes plus tard. Pour autant, les bordelais ont eu chaud quelques minutes, notamment avec la frappe de Stefan Secepovic qui s'est joué du gardien neo-bordelais Benoît Costil, à la 23e minute.

À part quelques occasions, les 22 acteurs du soir auront surtout montré beaucoup de fatigue, les empêchant de prendre l'avantage sur leur adversaires. Bordeaux gagne certes, mais la formation aquitaine devrai batailler pour se défaire du piège hongrois au match retour. La faute à un but encaissé à domicile qui pourrait coûter cher.

Les autres matchs de la soirée

  • Le Milan AC qui affrontait les roumains de Craiova, a fait un pas vers la qualification, grâce à un but de Ricardo Rodriguez sur un magnifique coup-franc excentré. Le match animé n'aura pas vu plus de buts et les rossoneri s'imposent 1-0 avant le match retour à San Siro.
  • Everton, qui jouait chez lui contre le MFK Ruzomberok a remporté sa confrontation sur le plus petit score grâce à un but de Baines. L'essentiel est assuré mais le club de la Marsey devra assurer au match retour où la Slovaquie leur sera sans doute moins accueillante.
  • Le Zenith Saint-Pétersbourg a le pied et quelques orteils au tour suivant : la formation russe l'emporte facilement 2 à 0 contre le modeste Bnei Yehoda, et devrait logiquement réitérer son succès au match retour.
  • Parmi les petits accidents de parcours, on peut citer l'Atletic Bilbao, le SC Braga, ou encore le club belge de La Gantoise. Aucun de ces trois clubs, pourtant jugés supérieurs sur le papier à leurs opposants du jours, n'a réussi a faire mieux qu'un match nul à un partout.
  • La grosse surprise de la soirée nous vient des Pays-Bas, où l'expérimenté club du PSV Eindhoven s'est fait piégé à domicile par les croates d'Osijek. Les flandriens devront s'imposer par deux buts pour espérer voir les phases de poules de cette Ligue Europa 2017/2018.
#Football #OM