Publicité
Publicité
2

C'est à croire qu'une malédiction pèse sur le poste de gardien de but au Paris Saint-Germain. Les deux magnifiques boulettes de Kevin Trapp face à Tottenham en témoignent, ce qui relance plus que jamais le débat sur le poste de gardien de but au sein du club de la capitale.

Alors certes, sa copine est canon, il parle bien français et il est très attaché au #PSG. Mais est-ce pour autant nécessaire de marcher dans les pas du légendaire Apoula Edel ?

L'Allemand n'en est pas à son coup d'essai. On se souvient d'un emmêlement de pinceaux qui lui avait valu l'égalisation de Bordeaux pour son entrée en matière en ligue 1 en 2015, puis d'une grosse erreur de jugement coûtant une défaite à Santiago-Bernabéu face au Real en Ligue des champions quelques semaines plus tard.

Publicité

Pourtant, on a voulu continuer d'y croire. Peut-être plus à défaut que par conviction, le numéro 2 de l'époque n'étant autre que Salvatore Sirigu le mal-aimé, alors boudé par l'Europe entière.

La saison dernière, Unai Emery et le PSG nous ont vendu Alphonse Areola comme un espoir bourré de promesses, l'annonçant déjà comme le futur portier de l'équipe de France. Ils lui ont donc laissé sa chance, relayant Kevin Trapp sur le banc. Mais après seulement quelques journées, le jeune Français nous a prouvé que lui aussi était capable de se déchirer comme il fallait. L'Allemand a alors récupéré sa place de titulaire, une nouvelle fois à défaut de mieux.

Une nouvelle priorité ?

De grands noms et des sommes monstrueuses pour les recruter sont évoqués cette été, et le mercato sera peut-être le plus coûteux de l'ère qatarie.

Publicité

Pourtant, le PSG ne parvient pas à se positionner sur un gardien de classe mondiale, malgré les pistes Donnaruma, Courtois ou Oblak qui n'ont pas abouti. La relance manquée de Trapp et son expulsion face aux Spurs feront peut-être office d'électrochoc du côté de la direction qui risque de faire du poste de portier une des priorités du mercato. Reste à trouver un club vendeur et un top gardien désireux de rejoindre le Paris Saint-Germain.

Unai Emery parle des boulettes de Trapp comme de "choses qui arrivent" mais n'est pourtant pas contre l'idée de recruter un nouveau gardien de but puisqu'il estime être "attentif pour améliorer cette équipe à tous les postes". Il sait qu'au ##Football, un grand gardien est nécessaire pour former une grande équipe et accomplir de grandes choses.

Paris a plus que jamais besoin de quelqu'un capable d'exploits dans les moments cruciaux, chose que ni Trapp ni Aréola n'est pour l'heure parvenu à accomplir.

La condition posée par le PSG pour Verratti [VIDEO]

La date de l'arrivée de Neymar au PSG dévoilée [VIDEO] #Mercato PSG