Alors que le #Mercato des deux olympiques est bel et bien lancé, les deux clubs se retrouvent en face à face pour la signature d'un prodige du FC Barcelone, qui a des difficultés à trouver du temps de jeu en Espagne. Il s'agit en effet de Munir el Haddadi, jeune attaquant de 21 ans et pur produit de la Masia, le prolifique centre de formation du Barça. Le jeune espoir espagnol n'est pas un inconnu du haut niveau, puisqu'il affiche déjà 70 matchs en Liga BBVA (14 buts), que cela soit avec son club formateur ou lors de son prêt l'an dernier au FC Valence.

L'OM et l'OL à la recherche d'un attaquant

L'Olympique de Marseille a récemment démarré son mercato, avec l'arrivée de Valère Germain en provenance de l'AS Monaco pour un peu plus de 8 millions d'euros et la signature record de Luiz Gustavo pour un salaire astronomique de 750 000 euros par mois.

Publicité
Publicité

De son côté, l'Olympique Lyonnais est l'un des clubs les plus actifs sur le marché des transferts, avec les arrivées des attaquants Bertrand Traoré (Chelsea) et Mariano Diaz (Real de Madrid) [VIDEO], également un temps convoité par l'#OM. Les deux clubs sont à la recherche d'un attaquant de valeur, capable de remplacer leurs meilleurs buteurs respectifs (Bafétimbi Gomis et Alexandre Lacazette, tous deux partis ou repartis en Angleterre [VIDEO]). Et cet attaquant pourrait donc être Munir el Haddadi (plus connu sous son surnom de Munir), qui peine à trouver du temps de jeu à Barcelone et ainsi démontrer tout son potentiel.

Un exil forcé pour mieux revenir ?

Si le jeune Munir est aujourd'hui obligé de quitter son club formateur du FC Barcelone, c'est avant tout à cause de l'omniprésence du célèbre trio MSN (Messi - Suarez - Neymar), qui ne laisse que peu de temps de jeu à ses remplaçants du fait de son importance dans le système catalan.

Publicité

Ainsi, le buteur Paco Alcacer, pourtant recruté l'été dernier pour 32 millions d'euros au FC Valence, n'a joué que 20 petits bouts de matchs cette saison avec le Barça (6 buts), mais toujours plus que l'autre remplaçant en attaque, à savoir Aleix Vidal (6 matchs, 2 buts). Le retour de Gerard Deulofeu, parti chercher du temps de jeu à Everton en 2013, pour 12 millions d'euros a achevé de barrer la route au prodige catalan, qui se voit bien épouser la trajectoire de son ainé. Un transfert est donc obligatoire pour celui qui a été prêté l'an dernier au FC Valence (33 matchs, 6 buts et 3 passes décisives), probablement avec une clause de rachat prioritaire comme les dirigeants du FC Barcelone aiment en inclure. Le jeune joueur a d'ailleurs refusé de partir trop loin de sa catalogne, en dénigrant l'offre du Zenit Saint-Pétersbourg de Roberto Mancini, et privilégie une arrivée en France. Et si la proximité géographique de Marseille donnait une longueur d'avance au club ? #OL