Après plusieurs années de mercato relativement sages, l'Olympique Lyonnais s'est lancé cet été, très rapidement et très vigoureusement, dans la création d'une toute nouvelle équipe. Enormément de mouvements donc, tant dans le sens des départs que dans le sens des arrivées. Pour ceux qui auraient manqué quelques épisodes, cet article est fait pour vous, voici un récapitulatif du marché des transfert de la capitale des Gaules:

Les départs: le jackpot qui laisse un grand vide

Tout d'abord, vous ne l'avez sans doute pas manqué, le meneur de l'attaque lyonnaise depuis trois ans, le buteur à plus de 20 buts par saison de l'#OL, A.Lacazette [VIDEO]quitte les siens pour rejoindre Arsenal en échange de la modique sommes de 53 millions d'euros (+7 millions d'euros de bonus).

Publicité
Publicité

Il est le joueur du centre de formation vendu le plus cher dans l'histoire du club, juste avant son compatriote, C. Tolisso qui a rejoint quelques jours auparavant le Bayern de Munich pour 47,5 millions d'euros, non sans un pincement au cœur, pour lui, qui a grandit à l'OL, son club formateur.

Voila pour les records financiers, mais un autre transfert, tout aussi important, a fait coulé de l'encre de par sa surprise. C'est celui du capitaine Maxime Gonalons, autre produit du terroir Lyonnais, qui avait annoncé à maintes reprises vouloir jouer son entière carrière à Lyon. Mais suite à un conflit J.M Aulas, qui ne souhaitait pas prolonger son capitaine, Gonalon à signé à l' AS Roma contre 5 millions d'euros. La dernière vente, qui était en fait la première du mercato Lyonnais, la rapidité de la vente laisse d'ailleurs perplexe, n'est autre que Valbuena, parti à Fenerbace pour 2,5 millions d'euros.

Publicité

Trois autres départs sont à noter, cependant ceux-ci sont des prêts: Mateta au Havre, D'Arpino et Perrin à Orléans. Enfin, Gaspard (fin de contrat) a signé à Monaco et Guezzal, toujours indécis (fin de contrat) n'a plus de club pour le moment.

Les arrivées: des espoirs internationaux

Le président du club avait promis des joueurs de haut niveau et internationaux. Il a, semblerait-il, respecté sa promesse dans la mesure où il a réussi à enrôler un attaquant venu tout droit du Réal Madrid: Mariano Diaz. Bien qu'il n'est été que très peu de fois titulaire avec l'équipe 1, Mariano a travaillé aux côtés des plus grands et son jeu est plein de promesse pour l'avenir. Nous le souhaitons aux lyonnais puisqu'il semblerait que Diaz soit le nouveau meneur de l'attaque du parc OL, soutenu par plusieurs jeunes du centre de formation qui viennent tout juste de signer leur premier contrat pro.

Il sera aussi soutenu par le prometteur Bertrand Traoré, acheté à Chelsea pour 10 millions d'euros. Concernant la défense, de jolis coups ont aussi été réalisés pour remplacer les arrières droits (Morel et Rybus): il s'agit de Marçal (Guingamp) et Mendy (Le Havre), qui promettent une défense plus solide que l'an passé, du moins de ce côté.

Publicité

Enfin, n'oublions pas certains retours de prêts d'importance, puisqu'ils vont combler, du moins numériquement, les départs des piliers du milieu: il s'agit de Grenier, Kemen, Kalulu et Del Castillo.

Le mercato continue ? on en parle en bref...

Lyon recherche toujours un milieu défensif: J. Denayer (Manchester City) jeune espoir Belge, serait actuellement à l'OL pour discussions plus approfondies

Ferry serait en pour-parler pour un transfert à l'Atalanta (Italie)

L'inter Milan serait prêt à faire une grosse offre pour se procurer les services de M. Diakhabi

Liverpool aimerait débaucher Mammana par tous les moyens

Darder serait approché pour un retour en Espagne

Toutes ces rumeurs annoncent encore de gros changement à l'OL pour cet été, ce qui n'est pas forcément rassurant pour le début de la saison. Le manque d'automatisme dans cette toute nouvelle formation risque de se faire sentir, même si nous ne sommes pas à l'abris de belles surprises avec toutes ces nouvelles têtes dans notre championnat français. #Football