Julien Epaillard a créé la surprise ce week end au #Paris Eiffel Jumping en remportant le Grand Prix, la plus grosse épreuve de l'évènement. En selle sur son jeune étalon de 9 ans Usual Suspect D'Auge, il s'est imposé face aux 25 autres participants, dont les champions olympiques français. Le parcours de très haut niveau a donné du fil à retordre à ces cavaliers émérites et les fautes se sont accumulées. Seulement trois couples ont réussi le sans faute : le néerlandais Harrie Smolders et son puissant étalon Don VHP Z, le belge Olivier Philippaerts et sa jument H&M Legend of Love, et le français Julien Epaillard avec Usual Suspect d'Auge. Le barrage pour départager les concurrents fut à la hauteur de l'évènement, et le suspense à son comble.

Publicité
Publicité

Après un magnifique début de parcours sans faute, le cavalier français lance sa monture à pleine vitesse pour avaler les deux derniers obstacles, sans faire tomber une seule barre. Les deux autres cavaliers ne seront pas assez rapides pour rattraper la fusée Epaillard, qui remporte pour la première fois ce Longines Global Champions Tour Grand Prix.

Une consécration pour le cavalier français et son jeune cheval, qui participait pour la première fois à un CSI 5*. A tout juste 9 ans, l'étalon est en effet l'un des plus jeunes chevaux à ce niveau de compétition, et semble très prometteur dans les années à venir. Le couple a également remporté le Prix Renault ZE de Saut en Hauteur, ex-aequo avec l'israélienne Danielle Goldstein et Cooler Than Me, en passant 1,95 mètre. Il s'agit du deuxième 5* remporté par Julien Epaillard : en février, il avait gagné l'étape Coupe du Monde à Bordeaux avec Quatrin de la Roque LM.

Publicité

L'année 2017 semble donc sourire au français, qui se voit rivaliser avec les meilleurs cavaliers du monde. Les autres français ne sont pas en reste pendant ce Grand Prix, Patrice Delaveau et Aquila HDC prennent la 4ème place et Simon Delestre en selle sur son fameux Hermès Ryan occupent la 5ème place.

Des français sur le podium tout au long du week-end

A côté du Grand Prix, les français se sont imposés dans les nombreuses autres épreuves de ce Paris Eiffel Jumping. Dès le premier jour, Mathieu Billot et Radja des Fontaines offrent la première victoire française en CSI 5* en remportant l'épreuve d'ouverture du Prix Renault Mobility. Au cours des deux manches de vendredi et samedi, Simon Delestre et Hermes Ryan permettent à leur équipe des Saint Tropez Pirates de prendre la tête de la Global Champion League, après huit étapes sur quinze. La seconde manche de cette Global Champion League a également été remporté par la France grâce au champion olympique Kevin Staut et sa jument Ayade de Septon*HDC.

Publicité

Enfin, Roger Yves Bost et son cheval Sydney Une Prince, avec qui il a été sacré champion olympique l'année dernière, terminent 2ème du dernier 5* du week-end, le Prix Massimo Dutti. Sur les sept CSI 5* du Paris Eiffel Jumping, trois ont été remporté par des français, sans compter la deuxième place de Bosty et la première place au classement provisoire des Saint Tropez Pirates de Simon Delestre.

Nous pouvons également noter les résultats du prix Metrobus, CSI 1*, avec son podium uniquement français : Vincent Bartin remporte la première place avec Vintage Sologne et la deuxième place avec Jackson d'Ouzo, et l'acteur Guillaume Canet occupe la troisième place avec Sweet Boy D'Alpha. Ce Paris Eiffel Jumping fut donc comme nous l'avions espéré un véritable succès pour la France, une remise en confiance exceptionnelle qui dévoile de nouveaux atouts, humains comme équins ! #Equipe de France #Equitation