Le #PSG continue de douter au poste de gardien de but. En concurrence pour le poste de numéro 1, Kevin #Trapp et Alphonse Aréola montrent tous deux d'inquiétants signes de fragilité mentale. Les deux remparts parisiens se distinguent (trop) régulièrement par leurs approximations, voire grossières erreurs. Alors qu'il semblait avoir pris l'ascendant sur son homologue français dans la hiérarchie d'Unai Emery, l'Allemand a dernièrement réalisé une prestation catastrophique en amical face à Tottenham (2-4): une grosse boulette et un carton rouge ! Pas de quoi mettre en confiance...

Le PSG doit faire le forcing pour un grand gardien

Une nouvelle déconvenue qui souligne l'une des principales faiblesses du PSG.

Publicité
Publicité

Pour franchir ce fameux cap des quarts de finale de Ligue des Champions, le club de la capitale doit sans doute investir sur un gardien de classe mondiale. S'il a les moyens de faire venir Neymar [VIDEO], le club de Nasser Al-Khelaïfi doit faire le forcing pour attirer un grand portier.

Les 5 alternatives du PSG

1. Hugo Lloris

Gardien numéro 1 indiscutable de l'équipe de France, Lloris a déjà passé cinq saisons du côté de Tottenham sans la moindre distinction. Le palmarès du capitaine des Bleus se résume pour le moment à une Coupe de France et un Trophée des Champions, tous deux remportés avec Lyon. Famélique pour un gardien de sa trempe. À 30 ans, le portier formé à Nice a sans doute soif de titres. À Paris, il pourrait au moins garnir sa vitrine de trophées nationaux et, pourquoi pas, participer à une grande épopée européenne.

Publicité

Un retour en France pourrait donc être un joli deal, autant pour Hugo Lloris que pour le PSG.

2. Jan Oblak

Peu médiatisé malgré des prouesses à répétition, Oblak est loin d'être étranger aux brillantes performances de l'Atlético Madrid ces dernières années, aussi bien en Liga qu'en Ligue des Champions. On voit cependant mal Diego Simeone laisser filer son dernier rempart vers d'autres cieux. Mais les difficultés financières du club madrilène pourrait changer la donne dans ce dossier. Une grosse offre du PSG serait sans doute difficile à refuser pour les Colchoneros.

3. Rui Patricio

La presse portugaise l'a récemment évoqué, Rui Patricio serait sur les tablettes du Paris Saint-Germain [VIDEO]. Vainqueur de l'Euro 2016 avec le Portugal, le gardien emblématique du Sporting sort d'une saison solide avec une troisième place décrochée en championnat. Le quotidien lusitanien Record a même évoqué une potentielle offre « indécente » du PSG. Sous contrat jusqu'en juin 2022, Rui Patricio (29 ans) possède une clause libératoire de 40 millions d'euros.

Publicité

4. Gianluigi Donnarumma

À seulement 18 ans, Donnarumma est déjà le solide numéro 1 de l'AC Milan. Goal précoce, il représente l'après-Buffon en Italie. Le nom du géant italien (1,99 m) a déjà circulé du côté de Paris. Mais deux points peuvent freiner son arrivée vers le PSG. Son jeune âge d'abord, car, malgré son talent, Gianluigi Donnarumma reste en apprentissage et n'offre pas encore toutes les garanties escomptées. Les nouveaux investisseurs chinois ensuite, qui ont pour ambition de redonner ses lettres de noblesses à l'institution milanaise. Laisser partir celui qui doit incarner l'avenir du football mondial au poste de gardien de but n'aurait pas vraiment de sens côté rossonero.

5. Claudio Bravo

Il n'est plus tout jeune et reste sur une saison moyenne, mais Bravo demeure néanmoins un gardien de tout premier plan. Âgé de 34 ans, le Sud-Américain a pour lui l'expérience tant recherchée par le PSG. Poussé vers la sortie par Manchester City une petite année après son arrivée, le Chilien restait pourtant sur deux saisons pleines. Avec le Barça et son équipe nationale, il a prouvé qu'il était l'un des meilleurs à son poste, remportant 2 Liga et 2 Copa America en 2015 et 2016. Récent finaliste de la Coupe des Confédérations, Claudio Bravo a montré qu'il n'était pas fini !

Et vous, quel gardien de but souhaiteriez-vous voir au PSG pour la saison 2017-2018 ? #Mercato