#Alvaro Morata ne sait toujours pas où il évoluera la saison prochaine. Considéré comme une solution de remplacement par Zinedine Zidane, barré par Karim Benzema, l'attaquant espagnol a compris qu'il ne s'imposerait pas de sitôt comme l'attaquant numéro un du #Real Madrid. L'ancien de la Juventus Turin a donc décidé de partir cet été. Plutôt logique lorsque l'on sait que Morata cherche aussi à gagner sa place à la pointe de l'attaque de l'équipe d'Espagne en vue de la Coupe du monde 2018. Longtemps annoncé proche de Manchester United, le buteur ne rejoindra finalement pas les Red Devils. Le club mancunien a en effet décidé d'engager Romelu Lukaku, tandis que Wayne Rooney a fait le chemin inverse vers Everton.

Publicité
Publicité

Un deal qui a donc fermé les portes du club de José Mourinho à Alvaro Morata [VIDEO].

Le Real Madrid demande au moins 90M€

Le buteur espagnol pourrait tout de même rejoindre la Premier League, puisqu'il est dans le viseur de Chelsea. Même si le joueur est très apprécié d'Antonio Conte, les dirigeants des Blues seraient « seulement » prêts à monter jusqu'à 80 millions d'euros pour Morata, alors que le Real Madrid en demande dix millions d'euros de plus. Mais un autre club s'est complètement relancé dans la course à l'attaquant espagnol : le Paris Saint-Germain. En effet, selon les informations de Don Balon, le PSG est même prêt à proposer un chèque de 100 millions d'euros au Real Madrid pour l'ancien de la Juve. Les enchères sont donc lancées entre Chelsea et le PSG, puisque c'est sans aucun doute vers l'un de ces deux clubs qui se dirige Alvaro Morata.

Publicité

L'attaquant du Real Madrid a deux options

L'intérêt du PSG pour le joueur n'est pas nouveau, mais il a été relancé ces derniers jours car le club parisien cherche toujours à se renforcer offensivement. La piste Kylian Mbappé [VIDEO]toujours en stand-bye, le Paris Saint-Germain a donc décidé de se pencher sur d'autres profils. Philippe Coutinho (Liverpool) en fait partie, mais aussi Alvaro Morata. L'arrivée d'un tel joueur obligerait sans doute Unai Emery à changer de système de jeu et à passer à une attaque à deux pointes. Une attaque Cavani-Morata a de quoi séduire, reste à savoir si l'attaquant espagnol préfère le challenge parisien à celui que lui offre Chelsea, où la concurrence pourrait être forte si jamais Diego Costa devait finalement rester à Londres. Morata pourrait donc prendre encore un peu son temps pour étudier ces deux possibilités. #Mercato