Publicité
Publicité

Dix jours de jaune en 2004, dix jours en 2011 et une place de choix dans le cœur des Français. #Thomas Voeckler a marqué de son empreinte les quinze dernières années du cyclisme français. Un exploit pour celui qui n'a lutté qu'une seule fois pour le classement général du Tour de France (4ème en 2011), mais qui a marqué les esprits par son panache, son intelligence de course et son tempérament offensif. « Ti Blanc », c'est aussi une fidélité, celle à la structure dirigée par Jean-René Bernaudeau, qui a connu de nombreuses appellations et qui se nomme désormais Direct-Énergie.

Thomas Voeckler va continuer de tenter sa chance

Désormais âgé de 38 ans, Thomas Voeckler a beaucoup tenté sur cette édition 2017, sans toutefois parvenir à trouver l'ouverture.

Publicité

Il était parfois dans de bons coups, comme lorsqu'il accompagnait Warren Barguil il y a quelques jours, mais il n'avait clairement pas les jambes. Le poids des années se fait sentir. Mais grâce à sa science de course, le Tricolore ne désespère pas de trouver le bon coup, peut-être ce mardi à Romans-sur-Isère ou vendredi du côté de Salon-de-Provence... voire dimanche sur les Champs-Élysées ? Ce serait alors une fin de carrière en apothéose. #Sport #Tour de France