#Wimbledon vient de débuter ce lundi 3 juillet (d'ailleurs, découvrez ici le résumé de la journée du 4 juillet) et va durer durant deux semaines, la finale homme ayant lieu dimanche 16 juillet. Ce tournoi londonien, considéré comme le plus prestigieux des tournois du Grand-Chelem, est empli de traditions, la plus connue étant évidemment le fait que les joueurs doivent évoluer avec une tenue blanche [VIDEO], ou encore celle où aucun match n'est prévu le 1er dimanche de Wimbledon.

Le middle Sunday

En effet, le dimanche entre la première et la deuxième semaine de tournoi, est un jour de pause pour les différents joueurs et joueuses de Wimbledon.

Publicité
Publicité

Cette tradition va pourtant à l'encontre de toute logique économique car le dimanche est le jour où le plus de monde seraient devant leur télévision, pour suivre ce tournoi du Grand-Chelem londonien. Les organisateurs préfèrent donc la tradition de ce tournoi, par rapport à l'aspect financier. Une décision qui est donc remarquable et honorable.

Une journée dédiée à l'entretien du gazon

Ce dimanche du "milieu du tournoi" est donc une journée où aucun match n'est prévu, et qui est traditionnellement dédié à l'entretien des pelouses, qui se dégradent fortement pendant ces deux semaines, à cause des mouvements des différents joueurs, ainsi que du soleil qui détériore la qualité de ce gazon londonien. Les terrains entièrement verts au départ, laissent donc peu à peu place à des bandes de terres, qui envahissent le tournoi au fil des jours.

Publicité

Cela peut donc donc être dangereux, voire injouable. C'est d'ailleurs ce qu'a déclaré la française Kristina Mladenovic, à la suite de son deuxième tour mercredi...

Une tradition parfois sacrifiée

Cependant, il arrive que des matchs aient lieu en ce jour, si un retard trop conséquent est pris pendant la première semaine de ce tournoi du Grand-Chelem. La dernière année en date que cela s'est produit était l'année dernière, en 2016, où la pluie a empêché le bon déroulement de ce tournoi. Seulement 15 rencontres de simple sur les 32 programmés avaient pu être jouées.

Mais jouer lors du "#middle sunday" s'est également produit 3 autres années : en 1991, 1997 et 2004. A chaque fois, la raison de ce retard était encore due à la pluie, où 2 jours complets avaient été annulés en 1997 et 2004. D'ailleurs, à cause de cette pluie et de ce retard, il arrivait même que la finale messieurs se disputait un jour en retard, le lundi.

Mais maintenant que le toit a fait son apparition en 2009 sur le "Centre Court", ce genre d'événement ne risque plus de se produire... #Tennis