Longtemps, les #Jeux olympiques ont été la chasse gardée de l'Europe. Plutôt logique, lorsque l'on sait que cet événement est issue de la Grèce Antique et que la première édition moderne des JO a été organisée à Athènes. Mais progressivement, les Jeux olympiques se sont ouverts au monde. Dès 1904, les États-Unis ont accueilli le plus grand événement sportif du monde à Saint-Louis, ville située dans le Missouri. Los Angeles a pris le relais en 1932, et ce n'est finalement qu'après la Seconde guerre mondiale que le Comité international olympique s'est ouvert au reste du monde.

Les puissances émergentes misent sur les JO

Melbourne, Tokyo, Mexico, Montréal, Los Angeles à nouveau, Séoul, Atlanta, et enfin Sydney, Pékin et Rio pour le début du troisième millénaire.

Publicité
Publicité

Le CIO a su voyager... faisant la part belle à l'étranger et laissant parfois l'Europe de côté. Ainsi, si l'on combine Jeux d'été et d'hiver, les Jeux olympiques de #Paris 2024 seront les premiers sur le continent européen depuis... Londres 2012 ! Douze ans d'écart qui témoigne bien également de la difficulté de certains pays à se lancer dans une telle course à l'organisation, alors que des puissances émergentes comme la Chine misent énormément là-dessus. Dans cinq ans, Pékin organisera les Jeux de 2022, devenant ainsi la première ville à accueillir les Jeux olympiques lors des deux saisons. #Jeux Olympiques 2024