Publicité
Publicité

Le Paris Saint-Germain est en passe de réaliser le plus gros transfert de l'histoire du football. Depuis l'arrivée d'investisseurs qataris en 2011, le club essaie de se constituer peu à peu une équipe capable de remporter un jour la Ligue des Champions. Si durant les mercatos le #PSG réalise souvent des bons coups, ceux-ci ne permettent pas au club de s'imposer en Europe. Malgré de très bons résultats sur les compétitions françaises, le PSG ne dépasse jamais les quarts de finale de la Ligue des Champions. C'est pourquoi le club se doit de recruter une énorme star du football mondial pour lui permettre de passer un cap. Et c'est ce qu'il va arriver. [VIDEO]

Neymar, l'attaquant brésilien du FC Barcelone, s'est imposé depuis son arrivée en Catalogne comme l'un des meilleurs à son poste.

Publicité

Après plusieurs années à figurer dans le meilleur trio d'attaquants avec Lionel Messi et Luis Suarez, il a finalement décidé de quitter le Barça pour tenter l'aventure parisienne. Après de nombreux rebondissements, le Brésilien est tout proche de signer son contrat avec le club français, et a même passé sa visite médicale. Cependant le transfert du brésilien a un prix très couteux, à savoir 222 millions d'euros, correspondant à la clause libératoire du joueur. Une somme que ne devrait pas pouvoir dépenser le PSG dans le cadre du Fair-Play Financier.

Aulas clash Nasser Al-Khelaïfi

Même si ce transfert rend heureux de nombreux supporters, il fait aussi débat à propos de sa légitimité. En effet, l'UEFA n'autorise pas normalement un si gros transfert, si les recettes du club ne sont pas suffisantes, ce qui est le cas pour le PSG.

Publicité

Le club a donc du élaborer un montage financier, afin que le joueur parte libre, et s'engage avec le PSG. Une magouille que n'apprécient pas certains, dont Jean-Michel Aulas.

Le président de l'Olympique Lyonnais, qui est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, a déjà démontré de nombreuses fois qu'il était contre ce transfert. Dernièrement, il annoncé que le PSG s'enfermait dans une bulle qui n'était pas bonne pour le championnat français, suite à la somme incroyable qu'il était prêt à dépenser. Mais ce jeudi, le président de l'OL s'est targué d'un tweet attaquant le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, pour le montage financier mis en place pour recruter Neymar. En le félicitant pour le transfert, Aulas a ensuite ironisé pour lancer un petit pique à son homologue : "Bravo à Nasser pour la réalisation de cette opération unique dans le monde : Je suis très impatient de connaître le coût réel de l'opération ?" Une petite phrase qui ne devrait pas faire plaisir aux dirigeants parisiens, comme aux supporters, qui ne supportent plus de se voir attaqués par Aulas, qui est loin d'en être à son coup d'essai. #Mercato PSG #Mercato