Publicité
Publicité

Pendant que le monde du ballon rond est tourné vers Neymar [VIDEO] et son possible et incertain transfert en France au PSG, la star portugaise du Real Madrid Cristiano Ronaldo est inquiétée par la #justice espagnole. Ce début de semaine est marqué par l’une des affaires de fraude fiscale qui pourrait ternir l’image du football européen. Ronaldo était devant la justice pour répondre des accusations à son encontre. La justice espagnole accuse le joueur de n’avoir pas versé volontairement plusieurs millions d’euros au fisc. La convocation n’avait pas fait autant de bruits que la #comparution. Accusé d’avoir soustrait 14,7 millions d’euros à l’administration espagnole, le madrilène de 32 ans est arrivé au tribunal de Pozuelo de Alarcon pour se justifier et se défendre.

Publicité

La semaine passée, le Réal Madrid était face à son grand rival, le FC Barcelone pour le classico comptant pour l’International Champion’s Cup, discutée à Miami aux Etats-Unis et perdue 3-2 par le club de la capitale, champion d’Espagne en titre. Mais le joueur n’était pas au rendez-vous. On se demandait bien pourquoi. Les vacances ont-elles été plus longues que prévu pour Ronaldo ? Apparemment le ballon d’or préparait cet inquiétant rendez-vous.

Pourquoi une telle comparution ?

Selon la justice, Cristiano Ronaldo aurait déclaré au fisc 11,5 millions d’euros de revenus d’origine espagnole en 2014, pour une période courant 2011 à 2014, alors que ses revenus seraient plutôt élevés à 43 millions d’euros pendant cette période. Il lui est précisément reproché d’avoir utilisé un système de montage d’entreprises basées à l’étranger, dans le but de ne pas payer ses impôts sur les revenus publicitaires qu'il reçoit des grandes enseignes en Espagne.

Publicité

Le Portugais est aussi accusé d’avoir dissimulé 28,4 millions d’euros en rapport avec ses droits à l’image pour la période de 2015 à 2020. Au final, ce serait donc 14,7 millions d’euros d’impôts qui n’auraient pas été payés par #CR7.

D’autres joueurs du championnat espagnol ont été dans la même situation que Cristiano Ronaldo

Ce n’est pas vraiment une première dans le monde du ballon rond. Beaucoup de joueurs ont déjà été dans la même situation que la star portugaise du Real Madrid. On se rappelle en effet du cas de son grand rival, Leonel Messi, qui a été accusé et reconnu coupable de n’avoir pas payé des impôts au fisc espagnol. Mais Messi n’est pas le seul catalan à avoir été condamné pour évasion fiscale. L’autre argentin du Barça, Javier Mascherano l’a aussi été en 2016. Notons que les protégés de Jorge Mendes, l’agent de Cristiano Ronaldo, sont aussi soupçonnés de fraude fiscale. Les joueurs Fabio Coentrao, Angel Di Maria et le très connu coach José Mourinho, sont les anciens salariés de la Maison blanche qui sont visés par une offensive du fisc espagnol. Il en va de même pour l’agent [VIDEO] qui, semble-t-il, n’aime pas cotiser.