C'est la surprise du soir, voir peut être même la surprise de l'année. En huitième de finale du Masters 1000 de Montréal, Rafael #Nadal a été battu par Denis Shapovalov, 143ème mondial.

L’espoir du tennis canadien Denis Shapovalov, âgé seulement de 18 ans, a créé une énorme surprise ce jeudi soir à Montréal. Il bat Rafael Nadal après 2 heures et 46 minutes de jeu. L'Espagnol, qui tentait de revenir vers le sommet du classement ATP, voit s’échapper la possibilité de récupérer la place de numéro 1 mondial.

Shapovalov: "Un rêve devenu réalité"

Denis Shapovalov a surement écrit la plus belle page de son début de carrière en triomphant de Rafael Nadal devant son public.

Publicité
Publicité

Au bout de deux heures de combats, il s'est couché sur le terrain et a levé les bras au ciel pour célébrer la plus belle victoire de sa toute jeune carrière : "Je crois au miracle...C'est dur de parler après une victoire comme ça. J'ai grandi en regardant jouer Rafael Nadal. Avoir pu gagner ce match, c'est un rêve devenu réalité."

Cette soirée restera ainsi gravée dans les annales pour la jeune étoile montante du tennis canadien. En effet, âgé de 18 ans et trois mois, il devient le plus jeune joueur à atteindre les quarts de finales de la Coupe Rogers depuis un certain Bjorn Borg en 1974. Classé 143ème mondial, il est aussi le joueur le moins bien classé à atteindre les quarts d'un masters 1000 depuis 2011. Après avoir battu la veille Juan Martin Del Potro, il affrontera pour une place dans le dernier carré, le français Adrian Mannarino, qui, lui aussi, se retrouve pour la première fois de sa carrière à ce stade de la compétition dans un masters 1000.

Publicité

Nadal: "Ma pire défaite de l'année"

Vainqueur de Roland Garros, Rafael Nadal n’avait qu’un objectif en tête : celui de reprendre la place de numéro 1 mondial à Andy Murray. Pour cela, l'espagnol devait au moins atteindre les demi-finales au Canada. Hélas pour lui, la performance du jeune Denis Shapovalov en a décidé autrement : "C’est une très mauvaise défaite pour moi, sans aucun doute, la pire de l’année. C’est la pire parce que d'une part, j’ai perdu contre un joueur qui est moins bien classé et d'autre part parce que j’avais l’occasion de redevenir numéro un mondial."

Avec cette sortie dès les huitièmes de finale, Rafael Nadal ne marque que 90 points au classement ATP et laisse le champ libre à Roger Federer. En effet, en cas de victoire finale, le Suisse peut revenir à dix petits points de l'Espagnol.

Publicité

L'Ecossais Andy Murray, blessé, a provisoirement sauvé sa place...au moins jusqu'au 21 août prochain.

#Federer #Montreal