Publicité
Publicité

Le FC Barcelone est bien loin de sa gloire passée aux yeux de ses supporters. Le club, qui a notamment réalisé une saison bien blanche, réalise un #Mercato plus que mauvais. Après avoir perdu sa grande star #Neymar, qui formait, avec Lionel Messi et Luis Suarez, l'un des meilleurs trios de l'histoire du football, le club a énormément perdu en crédibilité. Le chèque empoché par le club catalan lui a permit de tenter de faire venir Ousmane Dembélé [VIDEO]et/ou Philippe Coutinho, deux grands noms, pour venir remplacer Neymar. Malheureusement, les négociations semblent durer un peu trop et laissent donc penser que le #Barça ne parviendra pas à les faire venir.

Publicité

Pour encore aggraver son cas, le club, qui a pourtant eu du flair par le passé durant les marchés des transferts, a recruté un joueur avec un profil qui est bien loin d'intéresser les supporters. En effet, le club catalan a recruté il y a quelques jours, le milieu de terrain Paulinho. Le Brésilien, qui approche de la trentaine, a longtemps été mis sur le banc à Tottenham avant de s'exiler en Chine. Un choix donc très contestable, d'autant plus que le club a déboursé pas moins de 40 millions d'euros. Une somme incroyablement haute pour un joueur qui semble bien loin du profil nécessaire pour relancer la machine blaugrana. Une recrue qui déplait donc fortement aux supporters, et qui a lancé une vague anti-Josep Bartomeu, le président du Barça, accusé de couler le club.

Une rumeur contre Bartomeu

Pour ne pas arranger le cas de Bartomeu, qui semble être devenu l'ennemi numéro 1 ces derniers jours, une rumeur invraisemblable a vu le jour.

Publicité

En effet, le président catalan a été accusé d'avoir recruté Paulinho non pas pour le projet sportif, mais pour régler un conflit d'intérêt avec l'une de ces entreprises en Chine. Une rumeur très grave qui, si elle s'était avérée vraie, aurait discrédité complètement Bartomeu, qui aurait donc favorisé son intérêt personnel, à la place de l'intérêt du club aux cinq Ligues des Champions.

Mais heureusement pour le président du club, l'information n'a pas été suivie par les plus gros médias nationaux, et la rumeur a été complètement démantelée par le club par un communiqué coup de gueule. Même si cette histoire a été considérée comme fausse, la cote de popularité de Josep Bartomeu n'en remontera pas pour autant, tant que les recrues de choix ne seront pas arrivées, et que les résultats du FC Barcelone ne suivront pas.