Publicité
Publicité

#Neymar rejoint le #PSG, ce chapitre est enfin bouclé, mais le mercato n’est pas encore terminé. Actuellement, #Football rime avec transferts record et salaires stratosphériques. La Ligue 1 n’échappe pas à cette tendance. Les salaires des footballeurs interpellent d'ailleurs la communauté footballistique et alimentent les débats. Ces stars sont-elles trop payées ou pas assez ? Faisons le point.

Pour la ligue 1, Neymar est le transfert du siècle [VIDEO]. La transaction entre Paris et les Blaugranas a coûté la bagatelle de 222 millions d’euros, outre les diverses commissions. Il s'agit très clairement de la somme la plus élevée jamais dépensée pendant un mercato.

Publicité

Pour ce qui est du salaire, la jeune star brésilienne de 25 ans devrait toucher 30 millions d’euros par an, ce qui n’est pas rien. Ce montant, que de nombreux observateurs considèrent comme astronomiques, suscite la controverse, surtout venant de professionnels du football. En fait, les avis sont divisés sur la question. Si le salaire des stars est si élevé, c’est du fait de la nature de leur profession qui est celle d’assurer le show. En ses qualités de sport professionnel, le football est avant tout un spectacle.

Salaires: Un impact négatif sur le monde du football

Si certaines personnes restent impassibles face au montant de ces salaires, les autres ne manquent pas une occasion de les dénoncer. Nombreux sont les professionnels du football qui estiment d'ailleurs que ces salaires mirobolants ont un impact négatif sur le monde de ce sport.

Publicité

Les énormes rétributions contribuent à créer une inflation au niveau des salaires des joueurs qui évoluent dans des clubs moyens, ce qui a le don d’agacer certains managers.

Tous les footballeurs gagnent-ils une fortune ?

D’emblée, il est judicieux de noter que tous les footballeurs [VIDEO] ne gagnent pas une fortune. Dans le football, le salaire des sportifs dépend en effet de leurs performances. Récemment, le syndicat du sport a déclaré que 45 % des footballeurs ne touchent que 850 euros par mois. Seulement 2% d’entre eux parviennent à gagner plus de 600.000 euros par an. C’est bien là le revers du foot. Derrière l’image des légendes ''pleines aux as'', on retrouve toujours les challengers prêts à tout pour trouver une place, aussi petite soit-elle, parmi les dieux du stade. Et, bien sûr, cet effort déployé se voit récompensé au juste prix. Participer à La Liga ne suffit plus pour faire carrière. Il faut aussi se forger une réputation solide, grâce à des fans présents dans tous les pays.