#Ligue 1 Conforama, 2e journée.

Ce weekend le championnat de France poursuivait sa reprise. Un début de saison étincelant où les buts ne manquent pas ! Les filets ont tremblé et les favoris ne perdent pas de temps pour engranger des points. Au programme, le premier match de la star #Neymar, un Falcao époustouflant, l'OM à l'arraché, les galères de Bielsa et Ranieri.

PSG : Neymar claque un but pour sa première ! L'OM dans la douleur.

L'événement du week-end avait lieu hier soir en clôture de cette seconde journée de championnat. Le #PSG se devait de confirmer sa première réussie de la semaine dernière. Face à Guingamp, les hommes d'Unai Emery devaient se méfier du piège de l'étape Roudourou où beaucoup ont perdu des points lors des précédents exercices.

Publicité
Publicité

Le vice-champion de France n'a pas tremblé. Après une multitude d'occasions en première période, le compteur des parisiens se débloque grâce à un de leurs anciens, coupable de la bourde du week-end. Jordan Ikoko prend de court son gardien sur une passe en retrait (très) mal dosée et met son équipe dans le dur. Edison Cavani creuse l'écart à l'heure de jeu (62') avant de voir Neymar [VIDEO] terminer le travail (82') après un match de très haute volée pour un joueur à court de jeu. Le brésilien a brillé pour sa première et confirme que cette année, le PSG va faire mal. Avec une toute autre manière, Marseille [VIDEO] est également allé chercher les trois points face à son adversaire du jour, le FC Nantes. Dans un match accroché où les deux formations se sont longtemps neutralisées, il faut attendre la 87e pour voir le joker de luxe Lucas Ocampos trouver le chemin des filets.

Publicité

Rudi Garcia peut se réjouir mais son équipe va devoir travailler sa finition pour espérer venir titiller les favoris. De leur côté, Lyon et Monaco ont confirmé leurs bonnes prestations de la 1e journée. Avec un Falcao en feu, l'ASM a cartonné Dijon (1-4), la star colombienne y allant de son triplé. Un score qui rappelle les grandes heures récentes du club. Les hommes de Génésio quant à eux, ont disposé de Rennes (1-2) malgré une fin de match corsée qui a vu les bretons se rapprocher au score par l'intermédiaire de Bourigeaud.

Bielsa et Ranieri dans une même galère, Nice n'y arrive pas

Les deux entraîneurs stars ont eux connu un week-end délicat et un destin étrangement similaire. Du côté de la Beaujoire, le FC Nantes se devait de relever la tête après le large revers de la semaine passée (défaite 3-0 face au LOSC). Ranieri, qui réclame encore 4 ou 5 recrues, entrevoit les limites d'un effectif trop léger. Face à Marseille, ses joueurs ont tout tenté mais cela a été insuffisant. Crucifiés en fin de match, les canaris n'ont toujours pas ouvert leur compteur.

Publicité

Pire le coach nantais s'est retrouvé contraint d'effectuer ses trois changements lors de la première période (Bamou, Rongier et Kacaniklic sont tous trois sortis sur blessure). Un scénario catastrophe quasi identique pour Marcelo Bielsa. Auteurs d'une belle prestation il y a quelques jours, les dogues ont sombré face au promu strasbourgeois (3-0). Trois changements dans les 45 premières minutes (deux blessures, un coaching) ont laissé le LOSC sans solutions lors de l'expulsion (stupide) de leur portier Maignan. De Préville puis Amadou se sont succédé dans les cages et c'est sans miracle qu'ils ont chacun encaissé leur lot de buts. Nul doute que Bielsa a dû secouer ses hommes après un tel échec même si certains peuvent lui reprocher son manque de prudence. Enfin, deux de chute pour l'OGC Nice. Héroïques lors du troisième tour de qualification en Champions League face à l'Ajax, les aiglons patinent en ce début de compétition. Défaits par Saint-Etienne en ouverture, ils chutent de nouveau face au promu troyen (1-2). Après une entame de match intense, les niçois sont retombés dans leurs travers avec une conservation de balle stérile et une défense perméable en contre. Lucien Favre va devoir resserrer la vis pour éviter une déculottée face au Napoli lors du barrage de ce mercredi à San Paolo.

Les résultats en brefs

Nice 1-2 Troyes Rennes 1-2 Lyon Nantes 0-1 Marseille Amiens SC 0-2 Angers SCOBordeaux 2-0 Metz Caen 0-1 Saint-Etienne Toulouse 1-0 Montpellier Strasbourg 3-0 Lille Dijon 1-4 Monaco Guingamp 0-3 Paris SG