Publicité
Publicité

Ça y est, c'est reparti ! Vendredi dernier, la #Ligue 1 a repris ses droits. Monaco, champion en titre, a dû batailler face à Toulouse. Mené deux fois au score, l'ASM l'a finalement emporté grâce à trois buts de la tête (3-2). Le PSG, sans Neymar [VIDEO], l'a logiquement emporté face à Amiens (2-0), l'OL new look a étrillé Strasbourg (4-0), jolie victoire également du Lille de Bielsa face à Nantes (3-0), même score pour l'#OM contre Dijon.

Déjà éliminé en Ligue Europa, Bordeaux n'a pu faire mieux que 2-2 à Angers, alors que pour la première sur le banc d'Oscar Garcia, Saint-Étienne s'est offert Nice (1-0), tombeur de l'Ajax en préliminaire de la Ligue des Champions.

Publicité

Troyes est le seul promu à prendre un point, contre Rennes (1-1), Montpellier, qui rendait hommage à Loulou Nicollin, s'est imposé 1-0 face à Caen, alors que ça débute mal pour Metz, battu à domicile par Guingamp (1-3). Petite revue d'effectifs de ceux qui ont marqué cette première journée de Ligue 1.

Lille aux trésors

Mike Maignan (Lille)

Deux grosses parades qui ont maintenu son équipe à flot. L'international Espoirs, formé au #PSG, entame bien la succession d'Enyeama.

Kévin Malcuit (Lille)

Très présent dans son couloir droit, il confirme sa belle saison stéphanoise. Le latéral a livré une grosse prestation marquée par des allers-retours incessants et un penalty provoqué. S'il continue sur ce train-là, les portes de l'équipe de France pourraient s'ouvrir à lui.

Loïc Perrin (Saint-Étienne)

Remis de son opération au genou, le capitaine des Verts a rassuré et livré une prestation solide en défense, comme souvent.

Publicité

Il a évidemment largement contribué à la « clean sheet » de son gardien.

Junior Alonso (Lille)

Présent dans les duels, à l'aise balle au pied, le défenseur s'est même offert le luxe de marquer d'une frappe sèche du gauche. Le Paraguayen de 24 ans est une belle découverte, à suivre.

Pedro Rebocho (Guingamp)

Le successeur de Marçal (parti à Lyon) au poste de latéral gauche a réussi une première convaincante avec l'En Avant, adressant au passage une passe décisive pour Blas. Formé au Benfica Lisbonne, le Portugais de 22 ans pourrait être une bonne pioche.

Assane Dioussé (Saint-Étienne)

Arrivé dans l'anonymat dans le Forez après une saison pleine à Empoli (33 matches), le Sénégalais pourrait vite se faire un nom en Ligue 1. Titulaire dans l'entrejeu suite à la blessure de Pajot, le jeune milieu de 19 ans a rayonné. Précieux et habile techniquement, il s'est mis le Chaudron dans la poche.

Adrien Rabiot (PSG)

Titularisé par Unai Emery à la place de Blaise Matuidi, il s'est montré à son avantage, notamment en première période où il s'est aussi montré dangereux offensivement avec une tête sur l'arête et un tir cadré.

Publicité

Mariano, nouveau canonnier de la Ligue 1 ?

Clinton Njie (OM)

Remplaçant au coup d'envoi, le Camerounais a profité de la sortie à la pause de Payet (ischio-jambiers) pour embraser le Vélodrome. Un doublé, un peu chanceux, pour Njie dont la tête et le tir ont été déviés par le malheureux Rosier.

Nabil Fekir (OL)

Propulsé capitaine de Lyon pour cet exercice 2017-2018, il a montré la voie. Un doublé d'entrée peut-être annonciateur d'une grande saison s'il est épargné par les blessures.

Edinson Cavani (PSG)

Meilleure gâchette de notre Championnat l'an dernier (35 réalisations), l'Uruguayen n'a pas perdu ses bonnes habitudes. Un enchaînement plein de classe pour inscrire son premier but [VIDEO] et aussi une passe décisive pour Pastore.

Mariano Diaz (OL)

Peu utilisé par Zidane, mais brillant avec la réserve madrilène, il est l'un des nouveaux visages de notre Ligue 1 et sa coupe de cheveux peroxydée devrait être souvent à l'affiche. Pour sa première à Lyon, le Dominicain, qui a la lourde tâche de faire oublier Lacazette parti à Arsenal, a frappé fort avec un doublé plein de promesses. Ses débuts réussis ont d'ailleurs été salués par son ancien partenaire au Real Madrid et ancien Gone : Karim Benzema.